France
URL courte
7618
S'abonner

Un employé d’un bureau de tabac à Saint-Étienne a dû se présenter devant le tribunal correctionnel pour avoir volé des tickets de jeux à gratter et empoché les gains, informe Le Progrès.

Un employé d’un bureau du tabac, qui est accusé d’avoir volé des dizaines de tickets et empoché gros, a fait face au tribunal correctionnel de Saint-Étienne, relate Le Progrès.

L’homme de 32 ans a travaillé dans la boutique pendant un an et en aurait profité pour gratter des tickets de jeux. Quand l’affaire a été révélée par son employeur au printemps, l’homme a été licencié. Maintenant, le tribunal doit évaluer le préjudice que le malfrat a empoché.

Selon les dires de l’employeur, le bilan de ces vols s’élève à 90.000 euros, néanmoins d’après les mouvements sur les comptes du suspect, le préjudice ne se monte qu’à 30.000 euros.

L’employé était déjà connu des services de police et a été condamné à huit reprises pour d’autres infractions. Il a reconnu les vols. Le jugement devrait être rendu à la mi-janvier.

Lire aussi:

Un énorme husky joue avec un minuscule chaton – vidéo
Déplacement de Macron à Versailles: des manifestants repoussés par les forces de l’ordre - vidéos
«J’ai le sida, tu vas crever»: avant d’être filmé au sol, ce manifestant aurait craché sur le policier qui l’a frappé
Tags:
tribunal, France, loterie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik