France
URL courte
Par
54789
S'abonner

Invitée sur le plateau de Telematin, Élisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire, affirme que «les syndicats ont appelés à gâcher les vacances des Français». Mais chaque année, c’est 40% de la population qui ne part pas en vacances, et les plus modestes sont les premiers concernés.

«Les Français aspirent à retrouver un peu de sérénité en particulier pour les vacances de Noël, ceux qui ont appelé, donc la CGT et la SNCF, à gâcher les vacances des Français, c’est clairement irresponsable.»

En manque d’arguments? Sur France 2, Élisabeth Borne, la ministre de la Transition écologique et solidaire, tacle ceux qui prônent la grève générale contre la réforme des retraites et empêchent les Français de partir en vacances. De tous les Français, Mme Borne? Il ne faut pas oublier que chaque année, c’est 40% de la population qui ne part pas du tout en vacances, soit 26 millions de Français.

​Un taux observé depuis une quarantaine d’années selon Sandra Hoibian, directrice du pôle Évaluation et société du Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie (Credoc), qui l’affirmait à Franceinfo au mois de juillet 2019.

«Le taux [de ceux qui ne partent pas] est beaucoup plus élevé chez les personnes qui ont des revenus modestes, qui sont peu diplômées, ou chez les personnes âgées», expliquait Sandra Hoibian à nos confrères. 

Ce sont donc les personnes aux revenus les plus modestes, les étudiants, les personnes âgées qui ne partent pas en vacances, pour qui cela reste un luxe. En somme, cela représente la plupart des personnes qui sont dans la rue depuis le 5 décembre et qui le sont encore aujourd’hui. D’ailleurs même si un ras-le-bol est perceptible chez les Franciliens privés de transports publics, 54% des Français «soutiennent ou nourrissent la sympathie» pour la mobilisation, d’après un sondage IFOP paru dans le JDD le 15 décembre, et seuls 30% lui sont hostiles.

Bien que la ministre admette la légitimité de faire grève, elle souhaite tout de même voir un peu plus de respect envers ceux qui veulent rejoindre leur famille pour les fêtes de fin d’année et appelle à la fameuse trêve. Si les syndicats, sauf la CFDT, refusent l’idée, un plan de transport est toutefois prévu avec la SNCF pour assurer le transport de certains passagers. Le 16 décembre, Jean-Baptiste Djebarri, le secrétaire d’État en charge des transports, a assuré sur Europe 1 que «les trains affichés seront garantis et toute personne qui pourra acheter une place sur le site verra cette place garantie

Une information confirmée par la SNCF, qui assure qu’entre 50% et 60% des trains circuleront ce week-end et que presque tous les Ouigo sont maintenus. Le groupe déclare avoir informé tous les clients possédant une réservation de l’annulation ou du maintien de leur train.

Lire aussi:

Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
Un chien protège un garçon de trois ans perdu dans les bois
La mère de trois enfants saute dans un étang gelé pour sauver un chien – vidéo
Tags:
France 2, Noël, France, CGT, SNCF
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook