France
URL courte
Les conséquences de l'affaire Benalla (8)
6663
S'abonner

Placé en garde à vue ce 17 décembre dans le cadre d'une enquête, Vincent Crase, l'associé d'Alexandre Benalla, est interrogé sur les activités d'un oligarque russe, a fait savoir l'AFP.

Vincent Crase, l'associé de Benalla sur les «contrats russes», a été placé en garde à vue ce 17 décembre dans le cadre de l'enquête pour «corruption» qui concerne un contrat de sécurité signé entre sa société et un oligarque russe, a indiqué l’AFP, citant des sources concordantes.

Il est interrogé par les enquêteurs de la Brigade de répression de la délinquance économique (BRDE) au sujet des activités de cet oligarque, a précisé l'une de ces sources, confirmant une information de Paris-Normandie.

Le Parquet national financier avait précédemment ouvert une enquête sur les activités de l'oligarque russe Iskander Makhmoudov, notamment sur un contrat signé par l'entreprise de sécurité de Vincent Crase, Mars, avec la collaboration présumée d’Alexandre Benalla.

L'affaire Benalla

Alexandre Benalla s’est retrouvé au centre d’une affaire retentissante après le 18 juillet 2018, lorsque Le Monde avait annoncé qu’il avait frappé un couple durant la manifestation du 1er mai à Paris, alors qu’il était chargé de mission à l’Élysée.

Son licenciement a été annoncé le 20 juillet. Depuis, l’affaire Benalla, avec ses multiples rebondissements, a déjà provoqué l'ouverture de sept procédures judiciaires.

Dossier:
Les conséquences de l'affaire Benalla (8)

Lire aussi:

Ces bonnes habitudes à prendre pour perdre du poids, selon une nutritionniste
Didier Raoult interpelle l'OMS sur le remdesivir et en dénonce les effets secondaires
«Je vais te venger»: la promesse de la femme du chauffeur tabassé jusqu’à la mort cérébrale à Bayonne
L’Égypte a besoin d’armes, la France répondra-t-elle présente?
Tags:
oligarques, enquête, Vincent Crase, Alexandre Benalla
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook