France
URL courte
Grève générale contre la réforme des retraites en France (112)
12557
S'abonner

Une équipe de journalistes a été touchée par des projectiles à Paris alors qu’elle faisait un reportage en direct lors de la troisième journée de mobilisation contre la réforme des retraites.

Une journaliste et un cameraman de la chaîne de télévision CNews ont filmé en direct des jets de projectiles leur arrivant dessus sur la place de la Nation à Paris où ils couvraient la manifestation contre la réforme des retraites.

​La journaliste, qui était en train de dire que des jets de bouteilles visaient la police sur la place, a même lâché un «Put*in!» à l’antenne avant de s’excuser.

Le direct a été interrompu un peu avant 17h30, mais quelques instants plus tard, la journaliste a rassuré les spectateurs qu’elle n’était pas blessée pas plus que le cameraman.

Deux heures plus tard, CNews a annoncé qu’un de ses journalistes avait été blessé place de la Nation par des jets de bouteilles.

Troisième journée de mobilisation

Les syndicats dont la CGT et la CFDT se sont mobilisés ce mardi 17 décembre contre la réforme des retraites au lendemain de la démission du haut-commissaire aux retraites Jean-Paul Delevoye. Le cortège est parti de la place de la République pour gagner la place de la Nation. De nombreuses équipes de télévision se sont rendues sur place.

Il s’agit de la troisième journée interprofessionnelle de mobilisation après les manifestations des 5 et 10 décembre. Selon le ministère de l’Intérieur, 615.000 personnes sont descendues dans la rue, dont 76.000 à Paris, alors que la CGT évoque un chiffre de 1,8 million manifestants.

Dossier:
Grève générale contre la réforme des retraites en France (112)

Lire aussi:

Une meute de loups dévore un chien et oblige un homme à grimper dans un arbre en centre-ville – vidéo choc
Après son tweet sur Macron au théâtre, Bouhafs dit avoir «une vidéo terrible» du couple en fuite
Cette simple opération mathématique divise les internautes car deux réponses seraient correctes
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik