France
URL courte
Grève générale contre la réforme des retraites en France (170)
17123
S'abonner

Trois milliards d’euros de cotisations patronales: voici la somme que les grandes sociétés seraient en mesure d’économiser annuellement grâce à la réforme des retraites, rapporte Libération.

Nouvelle réforme, nouvelles possibilités? Le projet du gouvernement sur les retraites, qui prévoit que les hautes rémunérations ne soient plus l'objet de cotisations contributives dépassant 10.000 euros mensuels, permettrait aux entreprises, surtout les grandes, de faire des économies. CheckNews de Libération a calculé leurs montants en s’appuyant sur les données des équipes techniques du GIE Agirc-Arrco.

Le nombre de personnes concernées par ce plafond est d’environ 300.000. En se basant sur ce chiffre, les spécialistes ont calculé le manque à gagner à cause de ces cotisations en moins qui touchaient auparavant les rémunérations allant de 120.000 à 324.000 euros.

Sur 15 ans, les pertes s’élèveraient ainsi à 77 milliards d’euros, «avec un coût annuel qui irait crescendo avec les années», précise Libération. En moyenne, le manque serait d’environ 4,8 milliards d’euros annuellement. Mais il s’agit de la perte à gagner global pour le système des retraites, «lié à la perte des cotisations patronales, mais aussi salariales».

43 milliards d'euros sur 15 ans

«Sachant que les cotisations patronales représentent 60% du total, à ces niveaux de rémunération, on peut déduire que les employeurs économiseraient donc, en moyenne annuelle, 2,9 milliards d’euros. Soit 43 milliards d'euros sur 15 ans», résume Libération.

Pour Sylvie Durand, de l’Ugict CGT, citée par CheckNews, «la réforme contribuera à alléger la masse salariale des entreprises sur leurs hauts cadres». Pierre Roger, secrétaire général de la CFE-CGC, partage cet avis.

«Cela profitera davantage aux entreprises du CAC 40, qui comptent le plus grand nombre de hauts salaires», a-t-il indiqué.

Mélenchon «tire la sonnette d'alarme»

Le 13 décembre, Jean-Luc Mélenchon avait fait une publication à ce sujet sur son compte Twitter.

«Une arnaque inaperçue», «un gros cadeau aux riches», avait-il écrit.

Dossier:
Grève générale contre la réforme des retraites en France (170)

Lire aussi:

L’évolution des revenus de Jean Castex évaluée par Franceinfo
Ce pays européen a été désigné par la Chine comme possible point d’origine du coronavirus
La LDNA, mouvement pour la défense des Africains, espère la dissolution de l’Église catholique
L’Iran crée un réseau de silos à missiles au bord du golfe Persique
Tags:
entreprise, réforme des retraites, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook