France
URL courte
14254
S'abonner

Le CICE auquel avaient été attribués 100 milliards d’euros, a «probablement» favorisé la création d’un million d’emplois en France, a indiqué le patron du Medef à BFM TV. Cependant, les rapports d’autres organismes, dont la Banque de France, font état d’une différence certaine entre leurs résultats et les chiffres avancés par le patronat.

Un million d’emplois créés en France grâce à l’avantage fiscal appelé CICE, a déclaré le président du Mouvement des entreprises de France (Medef), Geoffroy Roux de Bézieux, à BFMTV, tandis que divers rapports dénoncent ce chiffre visiblement surévalué.

​Comme «on dépense beaucoup plus pour la retraite», le chef du Medef s’est dit pour la diminution des cotisations patronales, dont le programme a été mis en place «depuis quatre, cinq ans», ce qui a favorisé à la création d’un tel nombre d’emplois, à son avis.

100 milliards d’euros versés

En six ans d’existence, le Crédit d'impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE) a été financé par l’État à hauteur de 100 milliards d’euros, et soutenu par des organisations patronales.

Afin de vérifier l’efficacité de cette mesure, deux groupes de chercheurs, le LIEEP et le TEPP, ont analysé les effets sur la période 2013-2015 sans pour autant en tirer les mêmes résultats, lesquels oscillent en effet entre 0 et 255.000 emplois créés:

«Le LIEPP ne trouve pas d’effet significatif sur l’emploi, quand le TEPP obtient un effet positif sur l’emploi dont l’ampleur a été sensiblement réévaluée», a souligné France Stratégie (ou Commissariat général à la Stratégie et à la Prospective, institution rattachée au Premier ministre).

Les estimations de la Banque de France sur les bilans provisoires de la mise en place du CICE, rendues publiques en décembre 2017, suggèrent que le CICE aurait permis la création «d’environ 320.000 emplois jusqu’au deuxième trimestre 2017». À défaut de données officielles pour toute la période, il ne reste qu’à supposer que les résultats soient différents de ceux qui ont été cités par le président du Medef, conclut LCI.

Lire aussi:

Un berger allemand défigure une ado en pleine séance photo d’un coup de mâchoire - images
Après de nombreuses péripéties, Erdogan annonce la fin de la réalisation de l’accord sur les S-400
Vladimir Poutine promet de «fermer la bouche ignoble» de ceux qui tentent de réécrire l’Histoire à l’étranger
Tags:
Geoffroy Roux de Bézieux,, Banque de France, emploi, chômage, Mouvement des entreprises de France (Medef)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik