France
URL courte
203127
S'abonner

«Un acte de vandalisme» a été dénoncé par le maire de Creil, dont la voiture a été incendiée ce 20 décembre. Plusieurs preuves retrouvées sur les lieux écartent la piste accidentelle, indique Le Parisien.

À l’approche des élections municipales, la voiture du maire de Creil, a pris feu ce 20 décembre, dans l’agglomération de l’Oise qui s’est vue attribuer le statut du département le plus touché par les cas de véhicules incendiés, relate Le Parisien.

Des traces d’hydrocarbures relevées autour plaident en faveur de la piste criminelle, précise le quotidien. De plus, un bidon d’essence et un briquet ont été retrouvés à proximité, a indiqué une source policière citée par le quotidien.

Pour Jean-Claude Villemain c’est un «acte de vandalisme parfaitement ciblé», dont il a posté un cliché sur Facebook. «Au-delà de ces actes inadmissibles», le maire de Creil a constaté «une véritable dérive dans les attitudes de certaines personnes» à son encontre.

Une enquête a été ouverte au commissariat de la ville. Les forces de l’ordre envisagent de traiter les images provenant d’une caméra installée près de l’endroit de l’incendie. À l’heure actuelle, aucune personne n’a été interpellée et aucun témoin ne s’est présenté.

Lire aussi:

Manifestation contre la loi Sécurité globale: la façade de la Banque de France en feu à Paris - vidéo
Projectiles, véhicules incendiés, gaz lacrymogène: la manifestation contre la loi Sécurité globale dégénère à Paris
Ne pas consommer cet aliment engendrerait diverses maladies graves, dont le cancer
Tags:
Oise, incendie, véhicule, Creil
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook