France
URL courte
21345
S'abonner

La CGT Energie a revendiqué le 21 décembre sur Twitter les deux coupures de courant survenues pendant les rencontres du Top 14 de rugby Agen-Toulouse et Castres-Lyon, dans le cadre des protestations contre la réforme des retraites.

Deux stades ont été plongés dans le noir pendant les rencontres de Top 14 de rugby Agen-Toulouse et Castres-Lyon, le 21 décembre.

Alors que le champion de France en titre, Toulouse, venait de prendre l'avantage au score (13-8), le stade Armandie a été plongé dans le noir pendant 14 minutes.

​Pour Castres-Lyon, joué à 15h30, la coupure a été suivie d'une interruption de quelques minutes de la rencontre avant de reprendre sans les projecteurs, avec une luminosité réduite.

​Après l'interruption, les deux matches ont pu reprendre et aller jusqu'à leur terme, précise l'AFP.

Le maire d'Agen Jean Dionis du Séjour avait jugé «scandaleuse» l'action des cégétistes.

​Un peu plus tard dans la soirée, la CGT Energie a revendiqué ces deux coupures de courant, par le biais du compte Twitter du syndicat dans les Alpes-Maritimes.

Lire aussi:

Après son tweet sur Macron au théâtre, Bouhafs dit avoir «une vidéo terrible» du couple en fuite
Un énorme husky joue avec un minuscule chaton – vidéo
Cette simple opération mathématique divise les internautes car deux réponses seraient correctes
Tags:
réforme des retraites, rugby, coupures d’électricité, CGT, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik