France
URL courte
8108
S'abonner

Ayant contourné un barrage de police dans l’Ain, un homme a prétendu avoir confondu les fonctionnaires avec des Gilets jaunes, indique Lyon Mag. Comme le tribunal n’a pas jugé son explication crédible et a pris en compte ses antécédents judiciaires, l’individu a écopé de huit mois de prison dont quatre avec sursis.

Alors que des policiers vêtus de gilets de sécurité de couleur jaune s’apprêtaient à contrôler un conducteur à Frans, commune située dans l’Ain, ce dernier a pris la décision de ne pas s’arrêter, relate Lyon Mag.

Ayant contourné le barrage, il a continué sa route. Cependant, il a été intercepté par les fonctionnaires peu après. L’homme âgé de 43 ans a été interpellé et a immédiatement comparu devant un juge.

Argument peu convaincant

À titre d’excuse, il a affirmé avoir pris les policiers pour de vrais Gilets jaunes, c’est pourquoi il a décidé de les éviter.

La justice n’a pas été satisfaite par son argument, rappelant que le permis du quadragénaire avait été annulé en 2015. De plus, il avait déjà été condamné à cinq reprises pour des faits similaires.

Condamné et incarcéré

Le tribunal correctionnel de Villefranche-sur-Saône a rendu son jugement. L’homme a été condamné à huit mois de prison dont quatre avec sursis assortis d’un mandat de dépôt et écroué après l’audience.

Lire aussi:

Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
Les États-Unis accusent la Russie de désinformation sur le coronavirus, Moscou réagit
Un chien protège un garçon de trois ans perdu dans les bois
La punition qu’un père administre à ses filles qui refusent de porter le voile
Tags:
Ain, prison, tribunal, police, gilets jaunes
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook