France
URL courte
71111
S'abonner

Les policiers arrivés dans un centre hospitalier de l’Eure pour maîtriser un homme ivre qui prenait à partie un infirmier ont réussi à le maîtriser, mais se sont vu attribuer 10 jours d’ITT.

Les policiers du commissariat de Vernon, dans l’Eure, ont été appelés mercredi 18 décembre 2019 par le service des urgences du centre hospitalier Eure-et-Seine pour maîtriser un patient qui prenait à partie le personnel soignant. Arrivés sur les lieux, ils ont constaté que l’homme était alcoolisé et agressif, a relaté Le Démocrate vernonnais.

Il avait été transporté aux urgences après avoir déclaré qu’il mettrait fin à ses jours lors d’une soirée en famille.

Le patient, âgé de 23 ans, s’était attaqué à un infirmier qui essayait de le prendre en charge.

Les trois policiers blessés

Avec l’arrivée des forces de l’ordre, loin de se calmer, le patient a retourné sa rage contre les policiers et leur a porté des coups. Les trois policiers ont été blessés: l’un au dos, le second à la main et le troisième à l’épaule.

Après avoir été finalement maîtrisé, l’homme a été placé en garde à vue, a indiqué le journal. Il devra répondre d’outrage à personne dépositaire de l’autorité publique et rébellion.

Les policiers se sont vu attribuer pour leur part 10 jours d'ITT chacun.

Lire aussi:

Un enfant disparaît toutes les 10 minutes en France, voici la cause principale
Le pétrole iranien au Venezuela: les dessous d’une manœuvre stratégique «face à un même adversaire»
Rachida Dati se confie sur son mariage «forcé» avec «un Algérien»
Tags:
patients, blessés, forces de l'ordre, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook