France
URL courte
365108
S'abonner

Pour accompagner ses vœux de Noël, Marlène Schiappa a posé avec une poupée métisse, en écho à son récent échange tendu avec un ancien cadre du FN.

Quelques jours après un échange avec l’ex-directeur du Front national de la jeunesse, Julien Rochedy, à propos de poupons métis, la secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes a posté sur Twitter une photo qui la montre avec une poupée à l’effigie de la princesse Disney métisse Vaiana dans les bras.

L’image fait sans doute allusion à la polémique générée par M.Rochedy qui s’était offusqué, dans un tweet datant du 15 décembre, que dans un «supermarché de province», «le seul poupon mis en avant» soit «métis».

Poupons de la discorde

La secrétaire d’État avait alors demandé à l’auteur du tweet l’adresse du supermarché en question afin qu’elle puisse acheter «un de ces adorables poupons» pour sa nièce.

Julien Rochedy avait à son tour accusé Marlène Schiappa de «céder aussi facilement aux stéréotypes de genre» et lui avait proposé d’offrir à sa nièce «un magnifique Action Man obèse et transsexuel».

De nombreux internautes avaient par ailleurs fait remarquer à l’ancien cadre du FN que des poupons à la peau blanche apparaissaient également en arrière-plan de ses photographies:

Lire aussi:

«Je ne suis pas un tueur»: le Premier ministre slovaque refuse le renvoi du vaccin russe Spoutnik V
Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
Sans commentaire: Moscou ne se prononce pas sur une supposée expulsion mutuelle de diplomates avec Paris
Tags:
poupée, Julien Rochedy, Noël, France, Front national (FN)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook