France
URL courte
24243
S'abonner

Le général Jean-Louis Georgelin, chargé de la reconstruction de Notre-Dame de Paris, a rejeté les informations parues dans Le Canard enchaîné selon lesquelles il avait réclamé un salaire mensuel de 14.000 euros.

Le Canard enchaîné a affirmé que le chargé de la rénovation de la cathédrale Notre-Dame de Paris, le général Jean-Louis Georgelin, avait exigé un salaire de «14.000 euros brut par mois pour exercer sa mission», ce que ce dernier a démenti.

Chargé de superviser les travaux de reconstruction de la cathédrale sinistrée, l’ex-chef d'état-major des armées aurait voulu profiter de 14.000 euros mensuellement, selon Le Canard enchaîné. En même temps, M.Georgelin devrait toucher une retraite de l’armée d’un montant de plus de 5.000 euros.

Après que l’annonce a déclenché une vague de grogne, l’entourage du général l’a démentie. Ses proches indiquent que l’article du journal «ne retrace ni le niveau envisageable pour la rémunération de son président ni la manière dont celle-ci sera fixée».

Le général ignorant sa rémunération?

M.Georgelin n’a «pas formulé de demande au ministre de la Culture, ni au ministre de l'Action et des Comptes publics. Il prendra connaissance de la rémunération lorsque celle-ci aura été arrêtée conformément au cadre réglementaire», a déclaré l’établissement public en charge de la rénovation de la cathédrale, cité par La Croix.

Dans le même temps, le général a assumé de gérer l'établissement public de façon «exemplaire et transparente» lors du premier conseil d'administration, a rappelé encore son entourage.

Lire aussi:

Un drone filme une foule détruire une colonne entière de voitures de police à Philadelphie – vidéo
La taxe qui avait provoqué le mouvement des Gilets jaunes remise sur la table par un conseiller de Macron
«Cent fois pire»: un nouveau virus prédit pour l’humanité
Un camion force son passage parmi des manifestants à Minneapolis prêts à lyncher le conducteur – vidéos
Tags:
salaire, restauration, cathédrale Notre-Dame de Paris
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook