France
URL courte
Grève générale contre la réforme des retraites en France (170)
24123
S'abonner

Les vacances d’Élisabeth Borne au Maroc sur fond de grève en France ont été vigoureusement critiquées par les syndicats. «Les ministres ont le droit aussi à quelques moments de partage en leur famille», a déclaré Christophe Castaner pour défendre la ministre française de la Transition écologique et solidaire, responsable également des transports.

Le 26 décembre, le ministre français de l’Intérieur a commenté devant les journalistes les vacances d’Élisabeth Borne au Maroc, un séjour qui a été dénoncé par les organisations syndicales.

«La ministre a pris quelques jours de vacances en famille […]. Je l’ai eue hier au téléphone deux fois dans la journée», a tenu a souligné M.Castaner. Et d’ajouter:

«Les ministres ont le droit aussi à quelques moments de partage en leur famille, dans ces moments-là. Mais je sais qu’elle est totalement disponible pour suivre des dossiers qu’il est nécessaire de suivre.»

«Les Français jugeront»

Le 25 décembre, le secrétaire fédéral du syndicat Sud Rail Éric Meyer a critiqué sur France Info le départ au Maroc d’Élisabeth Borne, soulignant qu’il «n’était pas surpris» par ce séjour de la ministre de la Transition écologique et solidaire, qui est également responsable des transports, tandis que la France fait face à une mobilisation depuis le 5 décembre.

«Le gouvernement est en vacances et laisse la grève se maintenir jusqu'à la rentrée, jusqu'à "on ne sait pas quand". Les Français jugeront», a-t-il dit.

Dossier:
Grève générale contre la réforme des retraites en France (170)

Lire aussi:

Un scientifique nucléaire iranien de haut rang assassiné près de Téhéran - images
Comment les policiers ont justifié les coups portés sur le producteur de musique à Paris
La Russie proteste suite à la violation de sa frontière par un destroyer US et se dit prête à réagir aux provocations
Macron: «les images de l'agression» du producteur à Paris «sont inacceptables et nous font honte»
Tags:
Maroc, Élisabeth Borne, Christophe Castaner, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook