France
URL courte
10326
S'abonner

Alexandre Benalla est un conseiller officieux de l’Ivoirien Guillaume Soro, opposant au Président Alassane Ouattara, selon Le Monde. Benalla a critiqué sur Twitter la France pour sa passivité face à l’arrestation en Côte d’Ivoire de proches de Soro, qui sont de fait liés à son présumé employeur. Il a ensuite désactivé son compte Twitter.

Alexandre Benalla a vivement réagi via Twitter à l’absence de réaction officielle française suite à l’arrestation de députés et de membres de l’opposition ivoiriens. En effet, selon des informations du journal Le Monde, celui-ci conseille et prépare le retour du candidat à l’élection présidentielle ivoirienne de 2020 Guillaume Soro, ancien chef rebelle puis Premier ministre et ancien président de l’Assemblée nationale.

Un mandat d’arrêt a dans la foulée été émis contre celui qui serait donc l’employeur de Benalla.

L’ancien Monsieur sécurité d’Emmanuel Macron a fustigé le silence assourdissant et l’absence de réaction de la France à ce sujet.

«Le silence de la #France est assourdissant, après avoir fêté la démocratie (et les contrats!), annoncé la fin du franc CFA, aucune réaction sur l’arrestation de parlementaires et de membres de l’opposition en RCI», a-t-il écrit dans un tweet qui a été publié le 26 décembre.
Capture d’écran / Twitter / ABenalla_
© Photo. Capture d’écran / Twitter / ABenalla_
Capture d’écran / Twitter / ABenalla_

Quelques heures après ce tweet, M.Benalla a désactivé son compte Twitter, c’est pourquoi nous reproduisons ci-dessous une capture d’écran de son tweet. 

Mandat d’arrêt contre Soro et arrestations

Le 23 décembre, 15 personnes ont été interpellées au siège du parti de Guillaume Soro, parmi lesquelles cinq députés, un maire et le petit frère de l’ancien président de l’Assemblée nationale. Le procureur a ajouté qu’un mandat d’arrêt international avait été émis contre Soro le lendemain. Il a dénoncé un «coup d’État».

Ce dernier a répliqué sur Twitter.

Une information judiciaire a été ouverte contre ses partisans pour troubles à l’ordre public et atteinte à la sûreté de l’État.

Le bureau de l'Assemblée nationale, informé de la situation, devrait tenir une réunion d'urgence pour statuer sur le sort des cinq députés dont «la question de la levée de l'immunité parlementaire» n'est pas encore évoquée.

Retour en Côte d’Ivoire avorté

M.Soro, qui avait quitté la Côte d’Ivoire il y a six mois, planifiait son retour pour le 22 décembre, au dernier jour de la visite de M.Macron dans ce pays, mais son avion privé n’a pas obtenu l’autorisation d’atterrir. Guillaume Soro est actuellement en Europe.

Selon des informations du Monde publiées le 22 décembre, «M.Benalla joue aujourd’hui le rôle de conseiller officieux de Guillaume Soro, 47 ans, ancien chef rebelle puis Premier ministre et ancien président de l’Assemblée nationale désormais candidat à l’élection présidentielle ivoirienne de 2020».

Alexandre Benalla nie de son côté toute fonction officielle en lien avec la candidature de l'Ivoirien à l'élection présidentielle de son pays.

Lire aussi:

Une meute de loups dévore un chien et oblige un homme à grimper dans un arbre en centre-ville – vidéo choc
Après son tweet sur Macron au théâtre, Bouhafs dit avoir «une vidéo terrible» du couple en fuite
Cette simple opération mathématique divise les internautes car deux réponses seraient correctes
Schumacher au lit: les premiers clichés du pilote depuis 6 ans auraient été pris en secret
Tags:
Alexandre Benalla, Côte d'Ivoire, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik