France
URL courte
15526
S'abonner

La nuit du 28 au 29 décembre a été particulièrement agitée dans plusieurs quartiers de Strasbourg. Une dizaine de véhicules et une trentaine de poubelles ont été incendiés, les policiers ont interpellé six adolescents.

Six personnes, dont quatre mineurs, ont été placées en garde à vue pour «des violences urbaines» commises dans la nuit du 28 au 29 décembre à Strasbourg, où policiers et pompiers ont été visés par des «tirs d'artifices», a indiqué la préfecture.

Selon les Dernières nouvelles d'Alsace, qui a révélé les faits, une dizaine de véhicules et une trentaine de poubelles ont été incendiés dans trois quartiers situés dans l'ouest et le sud de la ville, entre 19H30 samedi et 05H00 dimanche.

Selon une source proche de l'enquête, les pompiers et les policiers ont été visés alors qu'ils intervenaient sur plusieurs incendies de véhicules et de poubelles.

«Il y a eu des tirs d'artifices sur les pompiers et les policiers, il n'y a pas eu de blessé ni de dégât», a indiqué à l'AFP la préfecture du Bas-Rhin qui ne confirme pas les incendies.

Les six suspects, «quatre mineurs et deux majeurs» ont été placés en garde à vue pour «violences urbaines», selon la préfecture.

La nuit de la Saint-Sylvestre et les jours précédents sont souvent marqués à Strasbourg, comme dans d'autres villes dans la région, par des incendies volontaires de véhicules et de deux-roues.

Lire aussi:

Un scientifique nucléaire iranien de haut rang assassiné près de Téhéran - images
Comment les policiers ont justifié les coups portés sur le producteur de musique à Paris
La Russie proteste suite à la violation de sa frontière par un destroyer US et se dit prête à réagir aux provocations
Macron: «les images de l'agression» du producteur à Paris «sont inacceptables et nous font honte»
Tags:
violences, mineurs, Strasbourg, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook