France
URL courte
11255
S'abonner

Selon un sondage Elabe pour l’Opinion rendu public ce 6 janvier et réalisé sur Internet auprès de 1.004 personnes, deux tiers des Français se disent opposés à la mise en place d’un âge pivot. Pour 43% des personnes interrogées, le gouvernement est responsable du conflit social en cours, 23% accusent les syndicats.

Deux-tiers des Français (66%) se disent opposés à la mise en place d'un âge pivot en dessous duquel il ne sera pas possible de partir avec une retraite à taux plein, dans le cadre de la réforme en cours, selon un sondage Elabe pour l'Opinion.

Les autres mesures de cette réforme recueillent en revanche l'approbation de la majorité des personnes interrogées: 54% (+2) sont favorables à la mise en place d'un régime de retraites par points et 65% (-2) à la suppression des 42 régimes existants dont les régimes spéciaux, selon ce sondage rendu public lundi.

Au total, plus de la moitié (53%, -4) sont opposés à la réforme en l'état.

Concernant le mouvement de contestation accompagné de grèves dans les transports depuis plus d'un mois, la même proportion (53%, -1) continue de le soutenir quand 38% (+1) le désapprouve.

Pour 43% (-3) des personnes interrogées, le gouvernement est responsable du conflit social en cours et pour 23% (+2) ce sont les syndicats qui en sont responsables.

Enfin, deux-tiers (62%) des personnes interrogées estiment que les récentes concessions accordées à certaines catégories (policiers, danseurs de l'Opéra, pilotes...) dénaturent le projet initial, même s'ils sont 56% à les trouver justifiées pour des professions spécifiques.

Sondage réalisé par internet auprès de 1.004 personnes selon la méthode des quotas.

Lire aussi:

À deux doigts de la mort: une nouvelle vidéo choc de violences policières publiée par Mediapart
Trump réagit à la fracture du pied de Biden
Un contrôleur de tram poignardé pour avoir demandé à des filles de porter un masque
Tags:
sondage, âge, réforme des retraites, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook