France
URL courte
17322
S'abonner

La police a placé en garde à vue vendredi 3 janvier au commissariat de Mantes-la-Jolie (Yvelines) un trentenaire qui avait incendié sa vieille voiture pour toucher la prime de son assurance. Il risque maintenant jusqu'à cinq ans de prison et 375.000 euros d'amende.

Un homme, âgé de 30 ans, a été placé en garde à vue vendredi 3 janvier au commissariat de Mantes-la-Jolie pour avoir essayé d'escroquer son assurance, rapporte Le Parisien.

L’histoire s’est déroulée dans la nuit du 31 décembre lorsqu’un homme s’est rendu à l'hôtel de police pour signaler que son Audi A4 datant de la fin des années 1990 avait été incendiée à Mantes-la-Ville.

Afin d’éviter toute tentative de fraude, les policiers ont mené une enquête de voisinage puis étudié les images de vidéosurveillance.

Analyse des images de vidéosurveillance

C’est ainsi qu’ils ont révélé que la pseudo-victime était venu garer son véhicule sur un parking avant de repartir dans une autre voiture.

«Cela donnait quand même l'impression qu'il avait déposé sa voiture à cet endroit pour que quelqu'un y mette le feu», a précisé une source proche du dossier au quotidien.

Lors de son audition, l’homme a expliqué qu’il souhaitait toucher la prime de l'assurance, qui valait plus que sa voiture déjà âgée de 21 ans. Il sera jugé le 22 avril devant le tribunal correctionnel de Versailles.

Il risque la nullité de son contrat d'assurance et encourt une sanction pénale pouvant aller jusqu'à cinq ans de prison et 375.000 euros d'amende.

Lire aussi:

Un véhicule fonce dans la foule lors d'un carnaval en Allemagne, plusieurs blessés
Un avion d’Alitalia avec 300 personnes à bord bloqué à l'île Maurice par crainte du coronavirus
Les photos d’un chat-garou affolent la toile - photos
Tags:
Versailles, Yvelines, Nouvel An
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook