France
URL courte
2250
S'abonner

L’intervention d’un petit chien dans l’incendie d’un appartement en Meurthe-et-Moselle a permis d’en évacuer les occupants endormis. Le feu n’a finalement fait aucune victime.

Un violent incendie, qui a ravagé dans la nuit du vendredi 27 au samedi 28 décembre un appartement dans un immeuble de neuf étages de la rue du Terroin à Maxéville (Meurthe-et-Moselle), a failli virer au drame pour une mère et ses trois enfants. C’est le chien de la famille, un petit Jack Russel, qui a donné l’alerte, ce qui a permis aux habitants de quitter les lieux juste à temps, rapporte L’Est républicain.

Comme la mère l’a raconté au quotidien, le feu a pris dans le salon vers 2h30 alors que tous dormaient. Le chien s’est ainsi mis à aboyer et à griffer la plus jeune fille âgée de 14 ans pour qu’elle se réveille.

Grâce à la réaction décisive du petit chien, les occupants du logement sont tous sains et saufs. L’appartement familial a cependant été entièrement détruit.

«On n’a plus rien, mais nous sommes en vie. Et pour cela, on peut remercier Jack, notre boule de poils de 4 ans», raconte la maîtresse du petit chien.

D’après les constatations effectuées sur les lieux du sinistre, le feu aurait été initié par une batterie défectueuse, a indiqué la mère de famille. Les victimes ont été relogées provisoirement.

Lire aussi:

Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Diego Maradona est décédé à l'âge de 60 ans
Il faut mettre les migrants «dans des avions pour les renvoyer chez eux» plutôt que de les disperser, estime Zemmour
Frappes israéliennes en Syrie: «un comportement d’État voyou»
Tags:
feu, chiens, incendie, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook