France
URL courte
5227
S'abonner

Un adolescent a affirmé avoir été sexuellement agressé par un responsable d’un centre de vacances en Haute-Garonne, indique France Bleu, citant un éducateur contacté par le garçon après les faits. Suivant le conseil de ce cet homme, le jeune s’est enfui de l’établissement et est parti dans les montagnes, où il a été retrouvé par les gendarmes.

Un garçon de l’Aide sociale à l’enfance (ASE) âgé de 14 ans a déclaré avoir subi une agression sexuelle dans un centre de vacances de Cierp-Gaud, en Haute Garonne, relate France Bleu qui cite les propos d’un éducateur proche de la victime.

Victime d’un acte non consenti

Selon cet assistant familial prénommé Thomas, qui s’est occupé de David [le prénom a été modifié, ndlr] en 2017, ce dernier l’a appelé fin décembre pour lui annoncer qu’il venait d’être victime d’une agression sexuelle par un responsable du centre de vacances. Il s’agissait d’une fellation non consentie, a précisé le garçon, qui connaissait bien son agresseur.

En pleurs, il a envoyé ses premiers messages vers 3h15 du matin à Thomas, notamment: «On m’a violé», a précisé celui-ci. Et d’ajouter:

«En même temps il s'auto-flagelle en disant "mais qu'est-ce que j'ai fait pour mériter ça", "je ne suis qu'une merde" et des tas de choses comme ça».

L’adolescent retrouvé dans les montagnes

De plus, l’éducateur a entendu quelqu’un frapper violemment à la porte de l’enfant sur certains messages vocaux qu’il a envoyés. Avant de contacter la gendarmerie locale, l’homme a conseillé à David de prendre la fuite.

Plus tard, il a été retrouvé dans les montagnes, vêtu d’un t-shirt et d’un caleçon, alors qu’il faisait -5 degrés. Proche de l’hypothermie, l’adolescent a été hospitalisé, souligne la station de radio. Actuellement, il se trouve au service pédopsychiatrie.

Le parquet de Saint-Haudens a ouvert une enquête. Il faudra attendre les résultats des prélèvements réalisés après les faits, qui seront connus dans un mois.

Lire aussi:

Une Chinoise venant de Wuhan dupe les autorités françaises et entre à Paris avec de la fièvre
Au moins six morts dans une fusillade en Allemagne
Comment Téhéran pourrait faire s’effondrer les marchés américains
Tags:
enfants, agression, mineurs, abus sexuel, viol
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik