France
URL courte
Nouvelle escalade des tensions entre les États-Unis et l'Iran (janvier 2020) (37)
5413126
S'abonner

La France ne compte pas retirer ses 160 soldats déployés en Irak après les frappes iraniennes survenues dans la nuit du 7 au 8 janvier, a annoncé une source gouvernementale.

La France ne compte pas retirer ses 160 soldats déployés en Irak après les frappes iraniennes survenues dans la nuit de mardi à mercredi, a annoncé ce 8 janvier une source gouvernementale.

Le 7 janvier, la ministre des Armées a annoncé sur Twitter que dès le vendredi 3 janvier la France avait renforcé le niveau de protection de ses 160 militaires déployés en Irak. Selon Florence Parly, «tout est mis en œuvre pour assurer leur sécurité».

​L'Iran a tiré des missiles contre des bases abritant des forces américaines en Irak après l'assassinat par les États-Unis du général iranien Qassem Soleimani la semaine dernière.

Comme l’a annoncé la télévision publique iranienne ce 8 janvier, au moins 80 personnes ont été tuées dans les attaques de missiles iraniens contre des bases américaine en Irak.

Aucun militaire français n'a été touché, a dit l'état-major des armées françaises.

Dossier:
Nouvelle escalade des tensions entre les États-Unis et l'Iran (janvier 2020) (37)

Lire aussi:

Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
Un chien protège un garçon de trois ans perdu dans les bois
La punition qu’un père administre à ses filles qui refusent de porter le voile
Une mère de trois enfants saute dans un étang gelé pour sauver un chien – vidéo
Tags:
frappes, soldats, Iran, Irak, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook