France
URL courte
Grève générale contre la réforme des retraites en France (170)
419156
S'abonner

Une séquence filmée lors de la grève du 9 janvier montre un policier donner de nombreux coups de poing à un manifestant. D’autres séquences violentes ont entaché cette journée de manifestation contre la réforme des retraites.

La vidéo d’un manifestant tabassé de plusieurs coups de poing par un policier a été abondamment partagée sur Twitter. Les faits se sont déroulés à Paris lors de la grève du 9 janvier contre la réforme des retraites, a indiqué le journaliste Brice Ivanovic, auteur de la vidéo.

Le reporter a décrit cette séquence violente : il s’agit d’une femme qui est traînée sur quelques mètres avant qu’un homme ne s’accroche à elle pour tenter de la protéger. L’un des agents assène alors à celui-ci 15 à 16 coups dans les cotes afin de lui faire lâcher prise.

Lors de la même journée, dans la capitale, un autre manifestant a été touché par un tir de LBD à bout portant, tandis qu’une personne âgée a reçu des coups de matraque à la tête. Les policiers ont également répondu à des jets de projectiles par des charges et des tirs de gaz lacrymogènes. La mobilisation du 9 janvier avait pourtant commencé de manière pacifique.

Il s’agissait de la 36e journée de mobilisation contre la réforme des retraites depuis le 5 décembre. Les syndicats ont annoncé que de nouvelles actions étaient à prévoir les 14, 15 et 16 janvier.

Dossier:
Grève générale contre la réforme des retraites en France (170)

Lire aussi:

Traitée d’«Arabe de service», la policière syndicaliste Linda Kebbab porte plainte contre le «journaliste» Taha Bouhafs
«Chut, taisez-vous!»: Didier Raoult s’en prend à une journaliste de BFM TV
Hommage à Adama Traoré: Camélia Jordana chante qu'il est temps de «prendre les armes» - vidéo
L’affaire Floyd illustre ce que les politiciens en France «ne veulent pas mettre en avant»
Tags:
réforme des retraites, police, vidéo, Paris, grève, violences policières, manifestation
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook