France
URL courte
183714
S'abonner

LCI a saisi l’échange «tendu» entre Emmanuel Macron et un professeur qui tentait d’interroger le Président français sur la réforme des retraites, lors de sa visite à Pau. «Vous mélangez tout, vous patachonnez dans la tête», a lancé Macron lors de cette discussion, rapporte la chaîne de télévision.

Lors de sa visite à Pau, Emmanuel Macron a été entraîné ce mardi 14 janvier dans un échange «tendu» avec un enseignant qui a reproché au Président sa réforme de retraites, relate LCI.

Après que Pierre Coste, professeur de mathématiques au collège de Morlaas et conseiller municipal, l’a appelé à «retirer la réforme», Emmanuel Macron a choisi de s’arrêter pour discuter avec l’homme qui avait attiré son attention. L’échange a été marqué par des intonations vives de part et d’autre, est-il indiqué.

Selon LCI, quand le professeur a exhorté le Président à ne pas donner la légion d'honneur à BlackRock, faisant ainsi allusion à la décoration polémique attribuée à Jean-François Cirelli, patron de la branche française du puissant fonds américain, arguant que ce «n'est pas exemplaire», Emmanuel Macron lui a répliqué qu’il mélangeait tout.

«Vous mélangez tout, vous patachonnez dans la tête», a dit Emmanuel Macron, relate la chaîne LCI.

Ensuite, la discussion est passée à la réforme des retraites, les deux hommes entourés de journalistes et de membres du gouvernement.

«Non, la réforme des retraites est un cadeau pour tous ces gens-là, car les gens seront obligés de prendre des (retraites) à côté, regardez les enseignants», a continué le professeur.

Néanmoins, la chaîne relate que le Président a contesté cette opinion du professeur, en lançant qu’elle était fausse.

Malgré le ton vif utilisé durant cet échange, les deux hommes l’ont clos par une poignée de main.

Lire aussi:

Macron avait chargé Sarkozy de transmettre une lettre secrète à Carlos Ghosn
Elle promène son chien et tombe sur un lionceau près de Perpignan – photo
Une histoire d’amour coûte la vie à un jeune Marocain
Tags:
réforme des retraites, France, politique, Emmanuel Macron
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik