France
URL courte
10605
S'abonner

Afin de mettre la main sur un pédophile, des gendarmes français ont créé un faux profil sur les réseaux sociaux et se sont fait passer pour une adolescente. Interpellé et mis en examen, le prédateur sexuel devra bientôt comparaître devant le tribunal correctionnel de Nancy.

Grâce à la Plateforme d’harmonisation, d’analyse, de recoupement et d’orientation des signalements (PHAROS), des enquêteurs basés à Nanterre (Hauts-de-Seine) ont reçu une alerte concernant un homme qui serait entré en contact avec une jeune fille, informe L’Est Républicain.

Il se serait présenté comme une mineure de moins de 15 ans et lui aurait proposé une rencontre. 

L’homme a «mordu à l’hameçon» 

Après l’avoir localisé, les enquêteurs ont confié l’affaire aux gendarmes de la brigade de recherches de Toul (Meurthe-et-Moselle). En coopération avec un groupe d’enquêteurs de Metz, ceux-ci ont créé un faux profil sur les réseaux sociaux en se faisant passer pour une fillette de 13 ans.

Sans hésiter, l’homme a débuté une conversation en ligne et a évoqué ses intentions sexuelles. Il a par la suite fixé une rencontre sur la place du Champ-de-Foire, à Toul.

Les forces de l’ordre l’ont dont interpellé le 8 janvier. Il s’agit d’un quadragénaire inconnu jusqu’ici des services judiciaires. Mis en examen et placé sous contrôle judiciaire avec une obligation de soins, il comparaîtra bientôt devant le tribunal correctionnel de Nancy.

Lire aussi:

Voici pourquoi il ne faut jamais conserver les œufs dans la porte d’un réfrigérateur
Un plongeur parvient à filmer de près un gigantesque requin blanc en Floride – vidéo
Des robots-animaux filment la chasse à couper le souffle d’un grand requin blanc – vidéo
Tags:
police, pédophilie, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook