France
URL courte
20834
S'abonner

Ségolène Royal «mérite de la reconnaissance» pour son activité gouvernementale surtout pour avoir eu et exprimé ses opinions, a estimé l’ex-chef de l’État François Hollande.

L'ancien Président de la République François Hollande a pris vendredi 17 janvier la défense de Ségolène Royal, dont il est l'ex-compagnon, en estimant qu'on avait manqué à son égard d'«élégance» et de «reconnaissance».

Ségolène Royal «mérite de la reconnaissance pour ce qu'elle a fait d'abord dans les gouvernements auxquels elle a participé. Elle a été plusieurs fois ministre de l'Environnement, de l'Écologie: c'est une femme qui a toujours eu ses opinions, qui les a toujours exprimées», a estimé François Hollande, qui participait aux Assises de la citoyenneté organisées à Rennes.

«Elle s'était consacrée aux pôles parce qu'on lui avait demandé de le faire. Je pense qu'elle aurait mérité de pouvoir poursuivre sa mission [d'ambassadrice des pôles, ndlr]. Je pense qu'on a manqué d'élégance, et surtout de reconnaissance», a ajouté l'ancien chef de l'État, cité par l’AFP.

L'ancienne ministre, visée par une enquête préliminaire sur l'usage fait des moyens mis à sa disposition en tant qu'ambassadrice des pôles et mise en cause par le gouvernement pour ses critiques de la politique menée, notamment la réforme des retraites, a fait savoir jeudi avoir déjà quitté son poste d'ambassadrice.

Elle avait été nommée à ce poste par Emmanuel Macron en 2017.

Lire aussi:

Attentat de Nice: «c’est le début de la guerre civile en France»
Attaque au couteau à Notre-Dame de Nice, trois victimes dont deux égorgées
Un automobiliste fonce sur une foule en Allemagne, un mort et des blessés
L'identité de l'auteur de l'attaque à Notre-Dame de Nice établie
Tags:
reconnaissance, François Hollande, Ségolène Royal
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook