France
URL courte
16166
S'abonner

Vendredi 17 janvier, les policiers de La Rochelle ont interpellé un homme de 25 ans. Vêtu de noir et casqué, il marchait dans la rue en criant «Allahu akbar». L’individu originaire d’Afghanistan a fait l’objet d’une hospitalisation d’office après un examen psychiatrique.

Un homme à l’attitude et aux propos menaçants a été interpellé par les policiers du commissariat de La Rochelle vendredi soir, rapporte Sud Ouest.

Les policiers ont été alertés par des témoins effrayés par un individu vêtu de noir, casqué et très agité qui marchait en criant «Allahu akbar» et tenait un objet difficile à identifier dans la main.

Les policiers reculent quand il leur fonce dessus

Lorsque les policiers se sont présentés, l’homme a foncé sur eux. Les policiers ont reculé pour s’équiper du matériel nécessaire, puis sont revenus et ont maîtrisé l’individu constatant qu’il brandissait un téléphone portable.

Étant donné son comportement agité, l’homme de 25 ans, originaire d’Afghanistan, a été soumis à un examen psychiatrique et hospitalisé d’office.

Lire aussi:

Près de 8.000 nouveaux cas de Covid-19 et 499 décès en France en une journée
Macron et Poutine face au Covid-19: une pandémie, deux stratégies à la loupe
En Italie, le nombre de décès dus au coronavirus dépasse les 12.000
«Secret Défense»: la base aérienne 110, un cluster du coronavirus que la France tente de couvrir?
Tags:
hospitalisation, Afghanistan, La Rochelle
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook