France
URL courte
50855
S'abonner

Le directeur général de la maison d’édition Ellipses, chez qui est paru Histoire du XXe siècle en fiches, a reconnu une négligence dans le travail de relecture du manuel en question, après l’éclatement d’une polémique sur le contenu attribuant les attentats du 11-Septembre à la CIA.

«C’est dans ce contexte qu’est créé Al-Qaïda […] qui commet le quadruple attentat terroriste du 11/9 2001 à New York et Washington. Cet événement mondial –sans doute orchestré par la CIA (services secrets) pour imposer l’influence américaine au Moyen-Orient?– touche les symboles de la puissance américaine sur son territoire», peut-on lire dans le chapitre consacré aux conflits au Proche et Moyen-Orient de l’ouvrage Histoire du XXe siècle en fiches, édité par Ellipses et destiné aux élèves de Sciences Po et de classes préparatoires.

Vendredi 17 janvier dernier, le manuel, sorti en hiver, a été pointé du doigt par Conspiracy Watch. «Page 204, une incise aussi courte que choquante met en effet inévitablement le lecteur sur le chemin d’une théorie du complot bien connue, celle qui accuse la CIA d’avoir organisé les attentats du 11 septembre 2001 contre son propre pays afin de disposer d’un alibi pour intervenir sur le théâtre moyen-oriental», a publié l’Observatoire du conspirationnisme sur son site.
​«La forme interrogative de la formulation choisie par l’auteur semble n’être destinée qu’à atténuer la dimension affirmative du propos ("sans doute"), à la manière d’un complotisme qui ne s’assumerait pas complètement», est-il en outre indiqué.

Ellipses reconnaît une négligence

Toujours d’après l’Observatoire, le directeur général des éditions Ellipses, Brieuc Bénézet «concède une négligence évidente dans le travail de relecture du manuel incriminé de la part d’une société qui édite environ 650 ouvrages par an et travaille avec environ 13.000 auteurs au total».

«On a des processus de relecture et de supervision, mais on a laissé passer cette phrase dénuée de tout fondement, à contre-courant de nos valeurs scientifiques», a-t-il en outre déclaré dans son commentaire au Monde.

L’auteur du manuel, Jean-Pierre Rocher, diplômé de Sciences Po Paris, a tenu à souligner qu’il ne soutenait pas les théories du complot et a reconnu l’ambiguïté d’une phrase «portant à confusion» et qui lui aurait échappée, précise l’Observatoire.

Ellipses a en outre annoncé son intention de rédiger un addenda qui sera ajouté à tous les exemplaires du manuel en stock.

Lire aussi:

Une voiture a percuté la grille d’entrée de la chancellerie d’Angela Merkel à Berlin - photos, vidéo
Il faut mettre les migrants «dans des avions pour les renvoyer chez eux» plutôt que de les disperser, estime Zemmour
Des lance-roquettes multiples US déployés en Roumanie: «un message» pour la Russie, selon Forbes
Les bars ne rouvriront pas avant le 1er février, selon Europe 1
Tags:
CIA, France, attentats du 11 septembre 2001, conspirationnisme
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook