France
URL courte
301126
S'abonner

Dans le cadre de la politique d’arrêt de 14 réacteurs nucléaires partout en France d’ici 2035, les deux anciens de la centrale de Fessenheim seront arrêtés en février et en juin 2020, selon la version révisée de la programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE).

Deux réacteurs nucléaires parmi les plus anciens de la centrale française de Fessenheim seront arrêtés en février et en juin 2020, suivant la ligne du pays d’arrêter 14 réacteurs nucléaires en France d’ici 2035.

«Le principe général sera l’arrêt des réacteurs, hors Fessenheim, à l’échéance de leur cinquième visite décennale, soit des arrêts entre 2029 et 2035», lit-on dans la première mouture de la programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE).

La France a l'intention de réduire la part d'énergie nucléaire de sa production d'électricité à 50% d'ici à 2035, au lieu des 75% actuels.

«La réduction de la part du nucléaire qui obligera la mise à l’arrêt progressif de 14 réacteurs y compris les deux de Fessenheim, prend pour justification l’âge des réacteurs concernés d’une part, la faiblesse supposée du système électrique du fait de la part prépondérante du nucléaire dans notre mix électrique d’autre part», lit-on dans le projet révisé de Programmation pluriannuelle de l’énergie portant sur la période 2019-2028 mis disposition par le Ministère de la Transition écologique et solidaire.

Avec la PPE, les priorités d’action du gouvernement en matière d’énergie sont établies pour les six années à venir.

Lire aussi:

Le Hamas dit avoir lancé des dizaines de roquettes vers Israël, des sirènes retentissent à Tel Aviv - images
Deux ex-espions du KGB et de la DGSE racontent: «Les Gafam sont le service de renseignement le plus puissant au monde»
Moscou publie sa liste des «pays inamicaux» et explique les mesures qui les attendent
La Chine met-elle sur pied une invincible armada? - vidéo
Tags:
centrale nucléaire de Fessenheim, électricité, France, nucléaire
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook