France
URL courte
5645
S'abonner

La résidente d’une maison de retraite de Toulouse a été victime de la malhonnêteté de sa propre fille, âgée d’une soixantaine d’année. Celle-ci est parvenue à mettre la main sur une grande partie des économies de sa mère, soit 120.000 euros.

Soutenue par son mari trésorier dans une association chrétienne, une habitante de Toulouse d’une soixantaine d’années a volé sa propre mère placée en maison de retraite, selon La Dépêche. Le couple est ainsi parvenu à dérober 120.000 euros.

La vieille dame avait été placée en maison de retraite il y a plusieurs mois. La sexagénaire savait que sa mère avait beaucoup économisé et préparait sa succession.

Des virements suspects remarqués

Les époux sont parvenus à se procurer une procuration pour les comptes bancaires et ont commencé à effectuer des virements de faibles montants jusqu’à ce que la somme totale n’approche les 120.000 euros.

C’est à la suite de ces actions répétitives que la banque a alerté les forces de l’ordre. Les gendarmes ont établi que la victime avait également un fils, qui n’était quant à lui pas au courant des événements.

Les forces de l’ordre ont interpellé les deux suspects qui devront comparaître devant le tribunal. Les comptes de la vieille dame ont été gelés avant que le jugement ne soit rendu.

Lire aussi:

Ce que l’on sait de l’arme utilisée par le terroriste pour décapiter le professeur Paty
Un élève de dix ans nommé Jihad mord son enseignante devant toute sa classe dans le Val-de-Marne
Les anciens amis du terroriste de Conflans témoignent
Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 en France chute de plus de moitié en une journée
Tags:
banques, carte de paiement, Toulouse
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook