France
URL courte
8726
S'abonner

Plusieurs rafales de Kalachnikov ont retenti le 26 janvier au soir à Nîmes. Aucun blessé n’est à déplorer. La police judiciaire est chargée de l'enquête.

Des tirs de Kalachnikov ont été entendus le 26 janvier vers 20h30 dans le quartier Pissevin de Nîmes (Gard), relate France Bleu.

Un ou plusieurs individus ont ouvert le feu. Un établissement du quartier aurait été visé. Les tirs ont causé des dégâts matériels mais n’ont fait aucun blessé. La police s’est immédiatement rendue sur place.

​Des trafiquants de drogue seraient impliqués

Une enquête a été ouverte et confiée à la police judiciaire. Selon les premiers éléments, il s’agit d’un affrontement sur fond de trafics de stupéfiants, selon une source policière.

Des vidéos faisant entendre des tirs ont été diffusées sur les réseaux sociaux.

Lire aussi:

Un couple gagne pour la deuxième fois au loto en 35 ans, voici leur secret
Deux millions de Français contaminés par le Covid-19, affirme une étude britannique
Le préfet de Paris estime que les personnes en réanimation sont celles qui n'ont pas respecté le confinement
Covid-19: «Président africain cherche clinique européenne?» Revenez une autre fois!
Tags:
tirs, Nîmes, Kalachnikov (fusil d'assaut)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook