France
URL courte
Le couple Balkany face à la justice (33)
153810
S'abonner

La cour d'appel a rejeté une nouvelle demande de remise en liberté formulée par Patrick Balkany. Ainsi, l'élu restera en prison et comparaîtra détenu à son procès qui doit se tenir la semaine prochaine

Patrick Balkany restera en prison: la Cour d'appel rejette à nouveau sa demande de remise en liberté.

La cour d'appel a rejeté, pour la troisième fois, la demande de remise en liberté formulée par Patrick Balkany. Ainsi, le maire de Levallois-Perret comparaîtra détenu à son procès en appel prévu pour la semaine prochaine si son état de santé le permet.

«L'administration pénitentiaire s'est montrée particulièrement efficace lors de la prise en charge de l'état de santé de Patrick Balkany», a indiqué la cour d’appel.

Lors du procès en appel, qui s’est tenu en décembre, il avait été hospitalisé pour de graves problèmes intestinaux.

Les juges ont également refusé de supprimer ou d'abaisser la caution de 500.000 euros réclamée en cas de mise en liberté.

L’avocat de Patrick Balkany avait demandé dans le dossier fraude la suppression de la caution.

Le jugement du couple Balkany

Patrick Balkany, 71 ans, est incarcéré depuis le 13 septembre, lorsqu’il a été condamné à quatre ans de prison pour fraude fiscale. Un mois plus tard, il a été condamné à cinq ans de prison pour blanchiment aggravé avec un nouveau mandat de dépôt.

Sa femme, Isabelle, a écopé de peines de trois et quatre ans de prison, mais sans mandat de dépôt. Les deux époux ont également  été condamnés à dix ans d’inéligibilité.

Patrick Balkany restera en prison: la Cour d'appel rejette à nouveau sa demande de remise en liberté
© Sputnik .
Patrick Balkany restera en prison: la Cour d'appel rejette à nouveau sa demande de remise en liberté
Dossier:
Le couple Balkany face à la justice (33)

Lire aussi:

Alexandre Benalla hospitalisé à Paris
Nagui accusé d’être le responsable des mutilations de chevaux
Une explosion suivie d'un incendie dans le sud du Liban aurait fait des blessés – images
«Deuxième vague» de coronavirus: réalité ou psychose?
Tags:
cour d'appel, prison, justice, Patrick Balkany
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook