France
URL courte
30435
S'abonner

Après qu’un adolescent de 18 ans a porté plusieurs coups de couteau à son père, le blessant à la tête, il a été placé en garde à vue puis interné en hôpital psychiatrique, à Argenteuil, selon une information du Parisien. Au moment des faits, il a crié plusieurs fois «Allahu akbar».

Dimanche 26 janvier, un jeune homme de 18 ans souffrant de troubles psychiatriques a été placé en garde à vue à Argenteuil après avoir asséné plusieurs coups de couteau à son père en criant «Allahu akbar», relate Le Parisien.

Blessé à la tête, le père a réussi à échapper à son fils, à quitter l’appartement et à se réfugier chez un voisin avant d’alerter la police.

Au moment des faits, il crie «Allahu akbar»

Le père de famille, âgé de 55 ans, a raconté aux policiers qu’après l’avoir agressé, son fils s'est barricadé dans l'appartement familial et qu’en lui portant des coups de couteau il a crié à plusieurs reprises «Allahu akbar».

Le média indique que les policiers ont découvert le jeune homme immobile au palier du deuxième étage du bâtiment. Celui-ci laissait apparaître le manche d’un couteau fixé à sa ceinture, mais s’est rapidement laissé interpeller sans incident.

Adolescent hospitalisé, couteau saisi

Souffrant de troubles psychiatriques, le jeune homme a fait l'objet d'une hospitalisation sous contrainte.

Son couteau, dont la lame mesure tout de même 16 centimètres, a été saisi pour les besoins de l'enquête.

Son père présentant une plaie d’un centimètre à la tête a été pris en charge par les pompiers et conduit à l’hôpital d’Argenteuil.

Lire aussi:

Une deuxième vague de Covid-19, «c’est presque certain», affirme un infectiologue japonais
Armement: éprouvé au combat, le canon CAESAR de Nexter a séduit la République tchèque
Justin Trudeau, un genou à terre avec des manifestants contre le racisme - images
Tags:
garde à vue, troubles psychiques, attaque au couteau
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook