France
URL courte
8636
S'abonner

Le corps d’une sexagénaire a été retrouvé sans vie à son domicile à Ménéac, dans le Morbihan, par la gendarmerie après le passage d’un agent recenseur. Son visage a été partiellement arraché par ses chiens.

Les gendarmes ont découvert le 21 janvier le corps d’une femme d’une soixantaine d’années dans son appartement, à Ménéac, dans le Morbihan. Son visage a été en partie dévoré par ses chiens, dont une dizaine se trouvaient dans l’appartement, relate Ouest France.

C’est un agent recenseur de la commune qui a alerté les forces de l’ordre après son passage au domicile de la dame. La porte était fermée, mais a entendu du bruit à l’intérieur.

Des chiens affamés

À l’arrivée des gendarmes, le corps sans vie de la sexagénaire a été découvert. La femme était décédée depuis plusieurs jours. Faute de nourriture, ses chiens ont commencé à dévorer son visage.

«Cette dame vivait seule et n’avait pas de famille connue. Elle ne souhaitait pas bénéficier d’aide de la part de commune», a déclaré Michel Pichard, adjoint au maire de Ménéac. Selon les premiers éléments de l’enquête, la mort serait d’origine naturelle. Les chiens ont été pris en charge par un chenil.

Lire aussi:

Un chien protège un garçon de trois ans perdu dans les bois
Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
La Syrie promet d'abattre tout avion violant son espace aérien
Tags:
femmes, Morbihan, chiens
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook