France
URL courte
271450
S'abonner

SOS Racisme a commenté la décision de la secrétaire d’État de participer en février à un débat avec Éric Zemmour dans son émission Face à l’info, estimant que la présence d’un membre du gouvernement ne faisait que «légitimer» le polémiste.

Alors qu’il a été annoncé que Marlène Schiappa, secrétaire d'État à l'Égalité entre les femmes et les hommes et à la Lutte contre les discriminations, avait accepté de participer à un débat avec Éric Zemmour prévu plus tard en février sur CNews, l’association SOS Racisme a réagi, exprimant son «vif émoi».

«Rappelons que nous avions fait condamner Éric Zemmour en 2011 pour incitation à la haine raciale et qu’il l’a été une seconde fois, il y a quelques mois, pour incitation à la haine religieuse», indique l’association qui lutte contre le racisme, l'antisémitisme et toutes les formes de discrimination.

Et d’estimer que la participation d’un membre du gouvernement «à l’émission d’un tel personnage légitimera ledit personnage».

​Affaire Zemmour

Samedi 28 septembre, les téléspectateurs de LCI ont eu le droit à une diatribe du polémiste Éric Zemmour contre les immigrés «colonisateurs» et «l'islamisation de la rue», lors de la Convention de la droite.

De nombreuses personnalités publiques, internautes et journalistes ont protesté contre cette «tribune» offerte par la chaîne de télévision à ce qu’ils ont vu comme un «discours de haine».

Le parquet de Paris a annoncé mardi 1er octobre l'ouverture d'une enquête, pour «injures publiques» et «provocation publique à la discrimination, la haine ou la violence».

Éric Zemmour devait comparaître le 22 janvier devant la justice, mais le procès a été renvoyé au 13 mai prochain.

Lire aussi:

Selon le Pr. Raoult, «le Lancet demande des comptes aux auteurs» de l’étude publiée
Alger rappelle «immédiatement» son ambassadeur à Paris après les documentaires sur le Hirak
Une nouvelle carte du déconfinement rendue publique lors du discours du Premier ministre
Tags:
Eric Zemmour, Marlène Schiappa, SOS Racisme
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook