France
URL courte
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)
1046
S'abonner

Après que les premiers rapatriés français de Wuhan ont été placés en quarantaine dans un centre de vacances de Carry-le-Rouet, un deuxième avion est attendu à Istres dimanche 2 février. Parmi ses 200 passagers, une centaine sera hébergée à Aix-en-Provence.

Un Airbus A380 affrété par le gouvernement atterrira dimanche 2 février à la base militaire d’Istres. Parmi les 200 passagers, une centaine de Français en provenance de Wuhan seront accueillis dans les locaux de l’École nationale supérieure des officiers de sapeurs-pompiers à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône), selon une information du Journal du Dimanche (JDD), confirmée par BFM TV.

«Un deuxième avion devrait bien atterrir à Istres, en provenance de Chine, avec à l'intérieur soit des Français qui ont eu des regrets de ne pas être montés à l'intérieur du premier avion, soit des Français qui étaient restés bloqués pour des problèmes administratifs», a indiqué le journaliste Josselin Devraux au micro de France Info.

Les autres passagers sont des ressortissants polonais, danois et croates, selon cette même source, qui n’a pas été en mesure de préciser comment ils seront rapatriés dans leur propre pays.

Comme les 180 Français qui ont été accueillis deux jours plus tôt dans un centre de vacances de Carry-le-Rouet, les nouveaux arrivants seront isolés pendant 14 jours, soit la période maximale d’incubation du coronavirus. La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, ira personnellement à la rencontre des rapatriés. Le gouvernement n’a pas annoncé d’autres vols programmés pour rapatrier les ressortissants français.

Les premiers rapatriés à Carry-le-Rouet

Les premiers rapatriés ont été logés dans un centre de vacances situé dans cette commune à une trentaine de kilomètres de Marseille. Malgré deux cas suspects qui se sont rapidement avérés négatifs, tous sont en bonne santé. Un service de conciergerie a été mis à leur disposition, tandis qu’un programme d’activités est prévu pour occuper les enfants pendant deux semaines. Ils sont autorisés à se promener dehors, dans l’enceinte du centre, à condition de porter un masque.

Une équipe de médecins, infirmiers et psychologues, ainsi que des militaires et 30 bénévoles de la Croix Rouge se trouvent sur place en permanence pour les accompagner. Si un cas suspect se déclare, il sera immédiatement transporté à l’hôpital marseillais de la Timone. «Toutes les précautions nécessaires» ont été prises pour «assurer qu’il n’y ait pas de cas problématique», a rappelé à France Info Philippe de Mester, directeur de l’Agence régionale de santé.

Le nombre de décès liés au coronavirus se monte à 304 personnes, selon le dernier bilan des autorités chinoises de la Santé. Un premier mort hors de Chine a été signalé aux Philippines. Le nombre d’infectés a quant à lui dépassé les 14.000 en Chine, et 150 cas ont été enregistrés dans d’autres pays. En France, six cas sont toujours confirmés depuis le 30 janvier.

Dossier:
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)

Lire aussi:

Selon le Pr. Raoult, «le Lancet demande des comptes aux auteurs» de l’étude publiée
Jean-Jacques Bourdin flashé à 186 km/h à plus de 100 km de son domicile, son permis de conduire confisqué
Un député français membre des Républicains qui avait été infecté au coronavirus est décédé
Alger rappelle «immédiatement» son ambassadeur à Paris après les documentaires sur le Hirak
Tags:
Français, avion, Aix-en-Provence, isolement, rapatriement, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook