France
URL courte
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)
344
S'abonner

Présentant des symptômes de contamination au nouveau coronavirus, la vingtaine de rapatriés arrivés en France le 2 février au soir ont été testés négatifs, a annoncé le secrétaire d’État auprès de la ministre de la Santé.

Le secrétaire d’État auprès de la ministre de la Santé, Adrien Taquet, a commenté sur BFM TV l’état des 20 rapatriés de Chine qui présentaient des symptômes de contamination au nouveau coronavirus.

Selon lui, les tests sur les rapatriés de Wuhan, l'épicentre de l'épidémie du coronavirus chinois, viennent de revenir négatifs.

«Tous ces tests se sont révélés négatifs et donc toutes ces personnes-là ont pu rejoindre les centres que ce soit à Aix ou à Carry» où ils vont rester en quarantaine pendant 14 jours, a-t-il indiqué.

Aucun rapatrié des deux groupes arrivés en France n’est donc infecté pour le moment.

Les rapatriés français

Un deuxième avion transportant 254 personnes originaires de 30 pays est arrivé dimanche en France. Elles seront logées dans des chambres individuelles à l'École des officiers sapeurs-pompiers à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône). L’établissement devrait accueillir 84 personnes.

Les premiers 180 rapatriés arrivés le 31 janvier ont été logés dans un centre de vacances de Carry-le-Rouet, à une trentaine de kilomètres de Marseille. Deux cas suspects se sont rapidement avérés négatifs.

Dossier:
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)

Lire aussi:

Le Kremlin réagit après les piques de Kadyrov contre Macron
La Turquie promet une riposte après la caricature d'Erdogan dans Charlie Hebdo
Emmanuel Macron annonce la réintroduction du confinement en France métropolitaine
Tags:
ministère français de la Santé, état de santé, santé, rapatriement volontaire, rapatriement, contamination, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook