France
URL courte
3118
S'abonner

En revenant d’une intervention, les pompiers du Gard ont remarqué un impact de balle sur leur camion. Bien que rien n’indique quand et où le coup de feu a été tiré, ils ont exprimé leur «ras-le-bol» face à la montée des violences contre les secouristes.

Samedi 1er février, les sapeurs-pompiers du Gard étaient appelés en intervention à Nîmes. À leur retour, ils ont remarqué un impact de balle à l’arrière de leur camion. La police scientifique a effectué des prélèvements et l’ogive sera analysée, a relaté Midi Libre. Une enquête a été ouverte.

Pour les secouristes, même si rien n’indique que c’est à Nîmes que le véhicule a été touché, il s’agit d’un acte volontaire.

«C'est le ras-le-bol des pompiers, nos collègues craquent, ils ne sont plus en sécurité. Les incidents peuvent se dérouler partout dans la ville de Nîmes et pas uniquement dans les quartiers populaires», a déploré Nicolas Nadal, représentant du Syndicat Sud, cité par Objectif Gard.

Les pompiers en colère

Le 28 janvier, les pompiers du Gard avaient rejoint des milliers de leurs collègues à la manifestation à Paris pour protester contre le manque de moyens et la réforme des retraites. Ils dénonçaient également la multiplication des actes de violence à leur égard lors des interventions. Près d’un millier de pompiers s’étaient déjà rassemblés le 17 janvier à Strasbourg après l’agression au couteau de trois collègues la semaine précédente et des jets de projectiles qui les avaient visés la nuit de la Saint-Sylvestre.

Lire aussi:

«C'est n'importe quoi!»: l’exécutif dément les dates du déconfinement annoncées en direct par Hanouna
La France passe la barre des 10.000 décès et enregistre 518 nouveaux cas graves de Covid-19
«Aphrodisiaque», la viande de chien est réservée aux hommes, dans le nord du Togo
Covid-19: en Afrique, inquiétudes et amalgames sur les intentions de la France
Tags:
manifestation, coups de feu, violences, tir, balles, impact, Gard, Nîmes, pompiers
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook