France
URL courte
153781
S'abonner

En falsifiant des certificats d’arrêts maladie, tout en continuant de travailler, une femme médecin généraliste a détourné 820.000 euros depuis 2011, selon France Bleu Provence.

Afin de toucher le complément de sa mutuelle, ainsi que des indemnités de la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM), une femme médecin généraliste de Marseille parvenait à mettre en place une double arnaque depuis 2011. Ce stratagème lui a permis de détourner 820.000 euros à la sécurité sociale, rapporte France Bleu Provence.

La police a dépisté les agissements de la fraudeuse à la suite d’un signalement d’un de ses confrères dont elle avait falsifié l’ordonnancier parmi plusieurs autres.

Ainsi, la praticienne de 47 ans continuait à recevoir des patients dans son cabinet, dans les quartiers nord de Marseille, et entre-temps s’autoprescrivait des arrêts maladies par le biais de la falsification des certificats et des ordonnanciers de ses collègues.

Elle sera prochainement entendue dans le cadre de l’enquête ouverte en lien avec ses activités.

Lire aussi:

Un TGV ciblé par des tirs à Marseille
Voitures vandalisées, poubelles en feu: des violences éclatent après le match Portugal-France – vidéos
La décision de l’Assemblée sur le port du burkini dans les piscines va à l’encontre de ce que pensent les Français
Tags:
Caisse primaire d'assurance maladie (CPAM), médecine, falsification, détournement de fonds, Marseille
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook