France
URL courte
22495
S'abonner

Selon un sondage Odoxa à l'occasion des «1 000 jours» de l'entrée en fonction du Président, près de deux Français sur trois ont une opinion négative d'Emmanuel Macron. Un sondage Elabe indique également que la confiance envers le Président et Édouard Philippe repart à la baisse.

Le niveau de confiance des Français envers Emmanuel Macron et son Premier ministre est de nouveau en baisse, montrent les récentes études.

Sondage Odoxa

Près de deux Français sur trois (64%) jugent qu'Emmanuel Macron est un «mauvais président», selon un sondage Odoxa à l'occasion des «1.000 jours» de son entrée en fonction, publié le 7 février.

Un tiers des personnes interrogées (32%) le considère même comme «un très mauvais Président». Inversement, il est perçu par 36% comme un «bon» chef de l'État.

Ceux qui ont une mauvaise opinion de lui le considèrent à 62% (-7 par rapport à une enquête de juillet 2019) mauvais en raison «de ses actions et de la politique qu'il a menée». Et pour 37% (+7) à cause «de son attitude, son ton et sa communication», selon cette enquête avec Dentsu Consulting, Le Figaro et France Info.

La communication du chef de l'État est jugée particulièrement sévèrement: 69% la trouvent mauvaise, pour 31% qui la jugent bonne.

Sondage Elabe

La cote de confiance du couple exécutif est en légère baisse (-1) début février, avec autour de 30% d'opinions positives, après une embellie fin 2019, rapporte l’AFP qui se réfère à un sondage Elabe diffusé jeudi.

Avec 31% des Français qui lui font confiance pour affronter les problèmes du pays, Emmanuel Macron cède notamment du terrain auprès des électeurs de François Fillon au 1er tour de la présidentielle 2017 (-7 à 44%, après une hausse de 8 points le mois précédent).

Près de deux Français sur trois (63%, =) ne lui font «pas confiance», selon cette enquête mensuelle pour Les Échos et Radio classique.

La plupart des récents sondages donnent le couple exécutif stable ou à la baisse.

En première ligne lors du conflit sur la réforme des retraites, Édouard Philippe perd également un point pour s’établir à 28%. En outre, 62% des personnes interrogées ne lui font pas confiance.

Sa cote progresse nettement auprès des électeurs d'Emmanuel Macron en 2017 (+11), mais baisse chez ceux de François Fillon (-8).

Nicolas Hulot (50%, +3) reste en tête des personnalités dont les Français ont une image positive, devant Jean-Yves Le Drian (31%, +1) et Nicolas Sarkozy (30%, -2).

L’enquête a été réalisée en ligne les 4 et 5 février auprès de 1.005 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. La marge d'erreur statistique est de 1,4 à 3,1 points.

Lire aussi:

Ayant fait le tour des réseaux sociaux, ces jaunes d’œufs étonnants attirent l'attention de chercheurs- vidéo
Elle refuse de porter un masque, son interpellation dégénère - vidéo
«On peut le dire haut et fort, Didier Raoult se trompe!»: l’hydroxychloroquine à nouveau désapprouvée dans une étude
Manuel Valls appelle à «renverser la table» en France après la crise du coronavirus
Tags:
cote de confiance, Edouard Philippe, Emmanuel Macron
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook