France
URL courte
31213
S'abonner

Après avoir entendu plusieurs coups de feu, des policiers du Lot-et-Garonne, arrivés sur les lieux, ont été pris pour cible par plusieurs suspects dont l’un a tiré avec son fusil à pompe dans leur direction, le 8 février. Les fonctionnaires ont réussi à stopper et interpeller les malfaiteurs soupçonnés de trafic de drogue.

Cet incident impliquant des policiers aurait pu tourner au drame à Agen, dans le Lot-et-Garonne, dans la soirée du 8 février, relate La Dépêche. Trois fonctionnaires du Groupe de sécurité de proximité (GSP) étaient disposés à terminer leur service après une dernière patrouille, tandis que des faits imprévus ont débuté.

Deux policiers se trouvaient à bord d’un véhicule, alors que leur collègue avançait à pied quand il a entendu deux coups de feu retentir à proximité. Alertés par un message radio, les fonctionnaires en voiture ont rejoint le premier, et ils sont arrivés rapidement sur la place Jean-Jacques-Rousseau pour découvrir une quinzaine d’hommes armés en train de se précipiter vers trois voitures.

Soupçonnés de trafic de drogue

L’un d’eux a ouvert le feu avec un fusil à pompe en direction des fonctionnaires, mais ces derniers n’ont pas été désorientés. «Ils ont bien réagi, ils n’ont pas fait usage de leurs armes», a annoncé leur capitaine, cité par le quotidien.

Les fonctionnaires ont fait barrage en travers de la route avec leur véhicule de service, qui a été tout de suite percuté par l’une des voitures avec quatre fuyards à bord. Ils ont été aussitôt interpellés et placé en garde à vue, précise le quotidien. Originaires des Landes, les malfaiteurs sont soupçonnés de participation à un différend lié à un trafic de stupéfiants, la piste étant privilégiée par les enquêteurs.

Lire aussi:

Le Kremlin réagit après les piques de Kadyrov contre Macron
La Turquie promet une riposte après la caricature d'Erdogan dans Charlie Hebdo
Emmanuel Macron annonce la réintroduction du confinement en France métropolitaine
Tags:
Agen, trafic de drogue, Lot-et-Garonne, police, coups de feu
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook