France
URL courte
10226
S'abonner

Le rappeur Rost s’est exprimé sur le plateau de «Morandini Live» sur CNews pour répondre à un tweet de Jean Messiha, membre du Rassemblement national, qui lui-même avait partagé un extrait où l’artiste se plaignait de ne voir que des Blancs à la télévision française.

Lundi 10 février, le rappeur Rost, né au Togo, était l’invité de Jean-Marc Morandini sur Cnews, où il est notamment revenu sur une déclaration survenue trois jours plus tôt sur Sud Radio. Il déplorait face à Julien Odoul l’absence de Noirs à la télévision en France: «Aujourd’hui vous allumez la télé, c’est toujours les mêmes, les Blancs, les Blancs, les Blancs». Un extrait qui a été partagé et commenté par le délégué national du RN Jean Messiha.

Ces propos ont fait réagir l’artiste, qui s’en est à son tour pris au représentant du Rassemblement national.

«Vous avez l'Égyptien du Front national. Je ne veux même pas le citer. Ce monsieur qui passe son temps à essayer d'exister à travers les tweets. À chaque fois qu'il fait une émission, il reprend des bouts, des extraits, pour se faire un buzz», a-t-il déclaré, ajoutant:«avec ces méthodes de collabo, je pense qu'il faut qu'il arrête ces conneries».

Rost a ensuite évoqué Joaquim Son Forget, l’ancien député LREM qui avait lui aussi condamné ses propos à Sud Radio.

«Le député chinois, je ne vais pas lui conseiller, lui, de retourner en Chine parce qu’en ce moment ce n’est pas une bonne chose de retourner en Chine pour lui», a-t-il poursuivi, faisant référence à l’épidémie de coronavirus.

Jean Messiha répondra à son tour sur CNews

L’intéressé a déjà annoncé qu’il allait «répondre à cette racaille» dans la matinée du mardi 11 février, toujours devant Jean-Marc Morandini sur CNews.

Il ne s’agit pas de la première rixe verbale entre les deux hommes. En octobre, ils s’étaient retrouvés invités à la même émission «Morandini Live», durant laquelle le rappeur avait reproché à Jean Messiha de «faire des amalgames et d’accuser tout le monde», tandis que son interlocuteur l’accusait de «lutter contre la radicalisation» alors même que Rost est «pour l’immigration massive qui alimente la radicalisation».

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
L'Italie enregistre son pire bilan de morts en 24 heures depuis le début de l'épidémie
Tags:
polémique, télévision, débats, insulte, rappeur, collaborationnisme, Rassemblement national (RN)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook