France
URL courte
7413
S'abonner

Le candidat LREM à la mairie de Paris, Benjamin Griveaux, a annulé sa venue dans la matinale de Sud Radio. Le patron de la station, Didier Maïsto, avait publié un tweet acerbe à son égard, mentionnant ses absences régulières à l’Assemblée nationale.

Dans le cadre de sa campagne pour les élections municipales à Paris, Benjamin Griveaux devait se rendre la semaine prochaine dans les locaux de Sud Radio pour parler de son programme. Mais un tweet publié le 11 février par le président de la station, Didier Maïsto, l’a visiblement fait revenir sur sa décision. Sur le réseau social, le PDG a repris les derniers clichés du candidat, grimaçant, aux côtés de ses têtes de listes.

Dès le lendemain, sur sa propre radio, Didier Maïsto a expliqué plus en détail pourquoi il estime que le député de La République en marche (LREM) «ne fait rien». «M.Griveaux a été complètement absent de l’Assemblée nationale. En un an, il y est allé une petite dizaine de fois», a-t-il expliqué, ajoutant que le candidat à la mairie de Paris n’a déposé aucun rapport.

Le PDG explique ainsi qu’il a voulu mettre en avant un «fait banal», «à un moment où les deniers publics sont scrutés de près par les citoyens». Il déplore que l’équipe de Benjamin Griveaux se soit vexée et ait annulé sa venue, et précise qu’il est toujours invité à s’exprimer sur sa radio.

Ni Benjamin Griveaux, ni son équipe n’ont officiellement commenté l’annulation de sa venue chez Sud Radio.

Les «craquages» de Benjamin Griveaux

Alors que les sondages le donnent perdant aux élections municipales avec seulement 16% d’intentions de vote, derrière Anne Hidalgo (25%) et la candidate des Républicains Rachida Dati (19%), le candidat LREM a voulu se refaire une image «cool» avec des clichés postés par son directeur de campagne, qui les a qualifiés de «craquage».

Parmi ses mesures phares, Benjamin Griveaux compte créer un «Central Park» à la place de la gare de l’Est, verser jusqu’à 100.000 euros d’aide aux Parisiens qui souhaitent acheter un appartement ou encore rendre la capitale propre en 100 jours grâce à un plan de lutte contre les rats et les punaises et une opération de nettoyage des tags.

Lire aussi:

Un épidémiologiste de l’Institut Pasteur met en garde la France
Cas de Covid-19 importés d’Algérie: «on donne le bâton pour se faire battre»
Certains gels hydro-alcooliques peuvent cacher un danger mortel
Macron a déjà contredit Castex sur le remaniement, moins de 48 heures après sa nomination
Tags:
élections municipales en France (2020), Assemblée nationale, absentéisme, tweet, annulation, Benjamin Griveaux, Sud Radio
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook