France
URL courte
Pavlenski publie des vidéos X de Benjamin Griveaux (56)
21692
S'abonner

Le parquet de Paris a décidé de s’opposer à ce que Juan Branco se présente en tant qu’avocat de l’«artiste» réfugié russe Piotr Pavlenski craignant une collusion entre les deux hommes, fait savoir BFM TV. L’avocat a qualifié cette décision de «violation exceptionnelle des droit de la défense».

Juan Branco, l’avocat du réfugié russe Piotr Pavlenski, ne peut plus le défendre suite à un refus du parquet de Paris. Il l’explique par la crainte d’une collusion possible entre les deux hommes, informe BFM TV.

Sur Twitter, Juan Branco a écrit que d’après lui cette décision du parquet était «une violation exceptionnelle des droit de la défense».

Griveaux porte plainte

Benjamin Griveaux a déposé le 15 février une plainte pour «atteinte à l'intimité de la vie privée» après la diffusion de vidéos à caractère sexuel qui lui sont attribuées.

Le réfugié russe

Piotr Pavlenski, «artiste» réfugié politique en France depuis 2017, a été condamné en 2019 par la justice pour avoir mis le feu en 2017 à la façade de la Banque de France, à Paris, à trois ans de prison, dont deux avec sursis.

Deux jours après avoir revendiqué la diffusion des vidéos à caractère sexuel attribuées à Benjamin Griveaux, l'«artiste» a été arrêté à Paris, en lien avec une enquête pour «violences volontaires avec arme» ouverte à son encontre. Toutefois, il a été précisé ce dimanche 16 février que cette première garde à vue avait été suspendue pour permettre de l'interroger sur l'affaire des vidéos.

Auparavant, le parquet avait informé que la compagne de Piotr Pavlenski avait également été arrêtée. Elle est soupçonnée d'avoir été la destinataire des vidéos intimes attribuées à Benjamin Griveaux.

Dossier:
Pavlenski publie des vidéos X de Benjamin Griveaux (56)

Lire aussi:

Un couple gagne pour la deuxième fois au loto en 35 ans, voici leur secret
Deux millions de Français contaminés par le Covid-19, affirme une étude britannique
Le préfet de Paris estime que les personnes en réanimation sont celles qui n'ont pas respecté le confinement
Tags:
Benjamin Griveaux, France, Piotr Pavlenski
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook