France
URL courte
Pavlenski publie des vidéos X de Benjamin Griveaux (56)
511317
S'abonner

Après que la diffusion de vidéos intimes a conduit Benjamin Griveaux à abandonner la course à la mairie de Paris, les réseaux sociaux lui ont rappelé sa leçon de morale donnée à François Fillon pendant la campagne présidentielle de 2017.

Quelques jours seulement après que Benjamin Griveaux s’est retiré de la campagne des municipales à Paris suite à la diffusion de vidéos à caractère sexuel sur les réseaux sociaux, les utilisateurs de ces derniers lui ont rappelé ses propos énoncés en 2017 sur ce que devait être un candidat exemplaire.

En avril 2017, M.Griveaux s’est exprimé sur la notion de Président exemplaire mise en avant par François Fillon, déjà impliqué dans l’affaire de l’emploi présumé fictif de son épouse.

«Un Président exemplaire est un Président qui dit la vérité aux Français sur la réalité de la France et la réalité du monde. Un Président exemplaire, c'est un Président qui met en œuvre les engagements qu'il a pris devant le peuple, quelles que soient les difficultés», a déclaré le candidat de la droite sur le plateau de BFMTV.  

Une leçon de morale de Benjamin Griveaux

Un jour plus tard, Benjamin Griveaux a réagi sur le même plateau à la «tirade» de François Fillon.

«Pour être un Président exemplaire, il faut avoir été un candidat exemplaire. Quand on a été mis en examen, on n’est pas un candidat exemplaire. Quand on met en cause les institutions judiciaires, on n’est pas un candidat exemplaire», a-t-il ironisé.

Les propos de l’ex-candidat à la mairie parisienne semblent s’être retournés contre lui.

Dossier:
Pavlenski publie des vidéos X de Benjamin Griveaux (56)

Lire aussi:

Un Boeing 737 se disloque lors de l'atterrissage en Inde, 20 morts et plus de 100 blessés - images
Le Président Aoun évoque l'hypothèse d'un «missile» ou d'une «bombe» dans la double explosion à Beyrouth
Une autre crise se profile à l’horizon et pourrait être pire que le Covid-19, affirme Bill Gates
Tags:
candidats, Benjamin Griveaux, François Fillon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook