France
URL courte
3624
S'abonner

À Marseille, deux individus ont tenté de monter dans un bus avec un frigo, mercredi 19 février. Face au refus du chauffeur, le ton est monté, et ce dernier a été blessé au visage. Le même jour, les chauffeurs marseillais ont exercé leur droit de retrait en soutien à leur collègue.

Mercredi 19 février, deux hommes ont voulu prendre place dans un bus avec un réfrigérateur. Le chauffeur aurait refusé de les laisser monter et une dispute a éclaté. L’employé a été blessé au visage. Les faits se sont déroulés à 8h30 devant le lycée Nord, dans le XVe arrondissement de Marseille, a relaté 20 Minutes.

«C’est une situation très problématique», a confié un représentant de la Régie des transports de Marseille (RTM) au quotidien. Les chauffeurs ont pour consigne de rester dans la cabine de leur véhicule, qui est sécurisée et qu’ils sont les seuls à pouvoir ouvrir, a rappelé la RTM.

La circulation des bus perturbée

Dans l’après-midi, les autres chauffeurs ont décidé d’exercer leur droit de retrait par solidarité. En conséquence, aucun bus n’a circulé sur de nombreuses lignes dans la cité phocéenne. Le lendemain, le trafic était toujours perturbé en raison des manifestations contre la réforme des retraites. Selon la RTM, seuls 50% des bus ont desservi Marseille Nord, mais 80% du trafic était assuré dans les autres quartiers.

Lire aussi:

Un mariage blanc vire au mariage forcé: souhaitant être naturalisé, un Algérien est jugé pour le viol de sa «fiancée»
La France remporte son premier match de l'Euro 2020 face à l’Allemagne
Extension des zones à faibles émissions: vers une grogne populaire «pire» que les Gilets jaunes
Un journaliste US essaie d’interrompre Vladimir Poutine, le Président russe réplique
Tags:
trafic, transports publics, réfrigérateur, Marseille, conducteur, bus
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook