France
URL courte
28561
S'abonner

Trois vitraux, dont un représentant Jésus-Christ ont été abîmés par des tirs dans une église de la ville d’Herlies (nord de la France), a annoncé la mairie.

Un ou plusieurs individus ont pénétré dimanche 16 février dans l’église catholique Saint-Amé de la ville d’Herlies, située à une vingtaine de kilomètres au sud-ouest de Lille, et ont tiré sur les vitraux de la nef latérale gauche, dont celui à l’effigie du Sauveur, a déclaré la mairie sur son site Internet.

«Un ou plusieurs intrus, sont entrés dans l’église probablement armés d’un pistolet ou d’une carabine à plomb. Des impacts ont été relevés sur trois des vitraux de la nef latérale gauche. Le plus grave concerne le vitrail central du chœur de l’église représentant Jésus-Christ. Tout le pan du vitrail, évoquant le visage, a été détruit», a indiqué la mairie.

Selon un maître verrier invité par la mairie pour évaluer les dégâts, «les impacts sont ceux d’une arme à plomb», précise la municipalité.

Le verrier a sécurisé le vitrail central et «un long travail de réparation est à prévoir», note la mairie qui a déjà porté plainte contre X auprès de la gendarmerie de La Bassée.

Une enquête a été ouverte et les auteurs sont recherchés, selon le communiqué.

Une nouvelle provocation en moins d’un mois

Le 9 février, trois drapeaux maghrébins avaient été accrochés au toit de l’église Saint-Jean-Baptiste de Rayssac à Albi (Tarn). Des jeunes ont escaladé l’édifice et se sont fait prendre en photo avec les symboles.

Le curé de la paroisse, le Père Paul de Cassagnac, avait alors déclaré à Sputnik que les adolescents auraient pu être «téléguidés» et que l’incident devait être pris au sérieux.

Église Saint-Amé d’Herlies

Affectée au culte en 1726, l’église Saint-Amé d’Herlies a été détruite pendant la Première Guerre mondiale et reconstruite à l’identique en 1926.

Ces dernières années, elle a bénéficié de plusieurs tranches de travaux de rénovation –clocher, vitraux, toitures, chauffage, éclairages, peinture, vitraux. Après six ans de fermeture, l’église Saint-Amé d’Herlies avait rouvert ses portes le 21 décembre, selon le site de la mairie.

 

Lire aussi:

L'hommage de Macron à Maradona indigne le Venezuela qui le tacle sur les Gilets jaunes
Un commissariat de police attaqué aux cocktails Molotov dans le Lot
Sectarisme, boycott et chasse aux sorcières dans les universités: la France à la mode US?
Des photos d’employés des pompes funèbres pendant l’enterrement de Maradona scandalisent l’Argentine
Tags:
Jésus-Christ, Lille, vandalisme, vitrail, église catholique, église
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook