France
URL courte
11535
S'abonner

Quatre individus ont asséné plusieurs coups à la tête d’une femme d’une trentaine d’années avant de l’embarquer de force dans leur voiture le 22 février au matin, non loin de Toulouse. Alors que l’enquête est toujours en cours, la raison de cette agression pourrait être l'adultère.

Les gendarmes de la compagnie de Toulouse-Saint-Michel ont été alertés dans la matinée du 22 février par des clients et employés d’un hôtel de L’Union. Ces derniers ont été témoins de l’agression d’une femme âgée d’une trentaine d’années, selon La Dépêche.

D’après les témoignages, la femme est sortie de l’établissement vers 10h30 avec un ami, lorsqu’un groupe de quatre individus ont bondi hors d’une voiture. Ils lui ont asséné de nombreux coups sur la tête et l’ont poussée de force dans la voiture, prenant tout de suite la fuite. Sur les lieux, des traces de sang ont été repérées.

Appuyés par des collègues de Mirail, les gendarmes ont arrêtés les individus dans un camp de gens du voyage à Cugnaux. La victime a été retrouvée dans le coffre de la voiture et a été évacuée vers un hôpital.

De multiples interpellations

De nombreux suspects, dont le mari de la victime, ont été interpellés. Ils auraient agi en la soupçonnant d’avoir commis un adultère avec l’homme qui était avec elle dans l’hôtel en question. Il aurait aussi été agressé.

La femme a pu quitter l’hôpital dimanche. L’enquête est toujours en cours.

Lire aussi:

Le ministre français du Commerce commente l'appel d'Erdogan à boycotter les produits français
Deux fois moins de nouveaux cas en 24h comparativement à la veille
Pour vaincre l’islamisme, faut-il sortir de la CEDH? À droite, certains plaident pour la rupture
«Nous sommes libres de décapiter»: des milliers de messages de bots envahissent des sites français
Tags:
enlèvement, adultère, Toulouse, agression
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook