France
URL courte
Pavlenski publie des vidéos X de Benjamin Griveaux (56)
10434
S'abonner

Se confiant dans une interview à BFM TV, Piotr Pavlenski a une nouvelle fois exprimé sa volonté de continuer son projet baptisé Pornopolitique, en assurant que pour lui l’histoire avec les vidéos X de Griveaux était finie et qu’il n’avait aucun regret.

L’«artiste» russe réfugié en France Piotr Pavlenski a affirmé n’avoir aucun regret pour la diffusion de vidéos intimes attribuées à Benjamin Griveaux en promettant de continuer son projet baptisé Pornopolitique, informe BFM TV.

Celui qui a expliqué son acte par la volonté de dénoncer l’«hypocrisie» du candidat, lui reprochant de défendre les valeurs familiales sans les respecter lui-même, affirme dans une interview à ce média n’avoir aucune rancœur personnelle contre l’ancien secrétaire d’État et avoir une ambition plus globale.

«Cette histoire avec Benjamin Griveaux, ce n'est pas intéressant, c’est fini. Pour moi ce qui est intéressant, c’est Pornopolitique [le site Internet sur lequel les vidéos ont été diffusées, ndlr] premier point de "porno-ressources", où participent les fonctionnaires, les politiciens et les représentants du pouvoir, ça c'est mon but et je veux continuer», assure-t-il.

La famille est une prison

L’«artiste» relate qu’il a trouvé des vidéos X de Griveaux dans l'ordinateur portable de sa compagne, Alexandra de Taddeo, en novembre 2019.

Pavlenski explique dans son interview à BFM TV qu’il a découvert des captures d’écran, ainsi qu’un message sur la famille que l’homme politique compare à la prison. Il assure en outre ne pas avoir parlé à Alexandra de son projet de diffuser les vidéos.

«J'ai demandé des idées pour ce projet à Alexandra, mais elle a refusé», poursuit-il. «Je lui explique en général et elle me dit qu'elle ne veut pas participer à ce projet».

Affaire Griveaux

Piotr Pavlenski et sa compagne Alexandra de Taddeo ont été placés sous contrôle judiciaire après leur mise en examen le 18 février pour «atteinte à l'intimité de la vie privée» et «diffusion sans l'accord de la personne d'un enregistrement» à caractère sexuel. Pendant sa garde à vue, l’étudiante avait confirmé que Benjamin Griveaux lui avait bien envoyé des vidéos à caractère sexuel en 2018.

En revanche, elle assure ignorer comment son compagnon actuel, M.Pavlenski, s’est emparé de ces images. Suite à la publication du contenu en question, Griveaux a abandonné la course à la Mairie de Paris.

Dossier:
Pavlenski publie des vidéos X de Benjamin Griveaux (56)

Lire aussi:

Le SDF décédé au commissariat de Béziers filmé lors de son interpellation musclée – vidéo
Covid-19, en continu: la Belgique dépasse la barre des 3.000 morts
Trump réagit à l’envoi de matériel médical par la France à l’Iran
Macron préparerait déjà l’après-confinement, avec de grandes annonces en juillet
Tags:
Benjamin Griveaux, vidéo, regrets, France, Piotr Pavlenski
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook