France
URL courte
Grève générale contre la réforme des retraites en France (170)
7284
S'abonner

François Ruffin, député La France insoumise, s’est exprimé sur la décision du gouvernement de recourir à l’article 49.3 pour faire adopter la réforme des retraites.

Interrogé sur le recours au 49.3 dans le cadre de la réforme des retraites, le député LFI François Ruffin a dénoncé un «véritable passage en force». L’élu a pointé du doigt les méthodes du gouvernement pour faire adopter son projet, n’hésitant pas à parler de «lâcheté»:

«Ils sont seuls. Seuls face au Conseil d’état, seuls face aux syndicats, seuls face aux deux tiers des Français qui rejettent cette réforme […]. Et il y a dans leur manière de faire une certaine lâcheté. Venir utiliser le 49.3 un samedi après-midi, en pleine crise du coronavirus, en espérant que cela passe en catimini. Ils ajoutent à leur solitude en France une certaine forme de lâcheté»,a-t-il déclaré au micro de CNews.

Le spectre des municipales?

Le député LFI a par ailleurs fait part de son scepticisme face à l’agenda adopté par le gouvernement, dénonçant une confusion entre le «calendrier social» et le «calendrier électoral». Selon lui, la perspective des élections municipales aurait poussé le Premier ministre à passer par une procédure accélérée.

«Il a fallu que le calendrier social se calque sur le calendrier électoral, on entendait les députés qui disait: "il faut que tout ça soit fini avant les municipales". Ils ont voulu mettre en place une fausse urgence, alors qu’il n’y avait aucune urgence à faire cette réforme», a expliqué le député au micro de BFMTV.

Samedi 29 février, le Premier ministre avait annoncé recourir à l’article 49.3 pour faire adopter son projet de réforme des retraites, qui avait jusqu’ici provoqué plusieurs mouvements de grève interprofessionnelle. Deux motions de censure contre le gouvernement ont été déposées suite à cette déclaration.

Dossier:
Grève générale contre la réforme des retraites en France (170)

Lire aussi:

Diminution du nombre de personnes en soins intensifs en France, une première depuis le début de l'épidémie
Rivotril: «euthanasie hors-cadre» ou «ne pas laisser souffrir quelqu’un pleinement conscient»?
Macron préparerait déjà l’après-confinement, avec de grandes annonces en juillet
Tags:
La France insoumise (LFI), Édouard Philippe, réforme des retraites, François Ruffin
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook