France
URL courte
Pavlenski publie des vidéos X de Benjamin Griveaux (62)
19689
S'abonner

Dans sa première interview exclusive, diffusée sur M6, Alexandra de Taddeo a raconté sa rencontre avec Benjamin Griveaux et dévoilé les circonstances dans lesquelles elle a reçu des vidéos intimes de l’ex-candidat à la mairie de Paris.

Elle est sortie de son silence pour la première fois, racontant comment les vidéos de Benjamin Griveaux ont fini dans son ordinateur et pourquoi elle les a gardées. L’amie de l’«artiste» réfugié russe Piotr Pavlenski, Alexandra de Taddeo, a accordé au journaliste français Milan Poyet une interview, laquelle a par la suite été diffusée sur la chaîne M6.

«C’était une mesure de protection», explique-t-elle, soulignant qu’il «était important de garder une trace du fait que c’était lui qui me sollicitait principalement».

Rencontre avec Benjamin Griveaux

L’étudiante qui fait face à une vague médiatique a expliqué dans l’interview exclusive qu’elle accordée à Milan Poyet que c’est l'ex-candidat à la mairie de Paris qui l’a contacté «pour engager la conversation» sur les réseaux sociaux, où elle le suivait «comme beaucoup d'autres hommes et femmes politiques».

Alexandra de Taddeo a relaté qu’elle a eu un long échange avec l’homme politique sur Facebook Messenger après qu’ils se sont rencontrés chez elle une fois: «c'était un rendez-vous un peu décevant», «un échange qui se concrétise de façon physique», a indiqué la femme dans l’interview diffusée sur M6.

«Benjamin Griveaux a proposé à plusieurs reprises que l’on se revoie physiquement. J’ai à chaque fois, par manque d’envie sans doute, annulé nos rendez-vous», poursuit-elle.

Les vidéos intimes

«Les vidéos intimes sont arrivées après, c’est lui qui les a envoyées naturellement, je ne lui ai pas demandé de vidéos», ajoute l’étudiante, qui nie toujours avoir aidé son compagnon actuel Piotr Pavlenski à les diffuser.

Elle a tenu à souligner qu’elle a été en colère au moment où elle a découvert les faits.

«Au moment de la diffusion, il m’a montré l’article [révélant les vidéos, ndlr], à ce moment-là, j’étais en colère évidemment, j’ai compris la démarche et c’est pour ça que j’ai dit à Piotr: "OK, tu as fait ça, je continue de te soutenir"», dit-elle.

Alexandra de Taddeo affirme ne pas se souvenir du nombre exact de vidéos qu’elle a reçues de la part de l’homme politique, suggérant qu’il y en avait eu entre cinq et dix.

L’affaire Griveaux

Le 13 février, Piotr Pavlenski, «artiste» réfugié russe en France, a diffusé via un nouveau site des vidéos intimes attribuées à Benjamin Griveaux. Il y relate qu’il a trouvé des vidéos X de l’ancien porte-parole du gouvernement dans l'ordinateur portable de sa compagne, Alexandra de Taddeo, en novembre 2019.

Piotr Pavlenski et Alexandra de Taddeo ont été mis en examen puis placés sous contrôle judiciaire le 18 février pour «atteinte à l'intimité de la vie privée» et «diffusion sans l'accord de la personne d'un enregistrement» à caractère sexuel.

Pendant sa garde à vue, l’étudiante avait confirmé que Benjamin Griveaux lui avait bien envoyé des vidéos à caractère sexuel en 2018.

En revanche, elle assure ignorer comment son compagnon actuel, M.Pavlenski, s’est emparé de ces images.

Après la publication du contenu en question, Griveaux a abandonné la course à la Mairie de Paris.

Dossier:
Pavlenski publie des vidéos X de Benjamin Griveaux (62)

Lire aussi:

L'ancien ministre Éric Raoult est mort
Sans assimilation, le risque «d’une guerre de tous contre tous»? – vidéo
Il était «mal informé»: Thierry Breton tacle Renaud Muselier après sa précommande de Spoutnik V
Biden appelle Poutine «Сloutine» en plein discours sur les relations russo-américaines – vidéo
Tags:
Piotr Pavlenski, interview, Benjamin Griveaux, Alexandra De Taddeo
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook