France
URL courte
Grève générale contre la réforme des retraites en France (170)
9443
S'abonner

Le député LFI François Ruffin a réclamé la dissolution de l’Assemblée, après l’utilisation du 49.3 pour faire adopter la réforme des retraites ce samedi 29 février. L’élu estime que les deux motions de censures déjà déposées sont «du bidon».

Le député LFI François Ruffin, qui avait déjà dénoncé la «lâcheté» du gouvernement après le recours au 49.3 pour faire adopter la réforme des retraites, a cette fois appelé à une dissolution de l’Assemblée nationale. Dans un article posté sur son blog, le député pointe du doigt le fossé qui se creuse entre les «représentants» et les «représentés». Estimant que la majorité à l’Assemblée ne correspondait plus à «la majorité dans la nation», le député réclame donc la dissolution:

«Il nous faut exiger, dans l’immédiat, une dissolution de l’Assemblée nationale. [...]Pour que les électeurs se reconnaissent dans leurs élus, même imparfaitement. Sans cette réponse, c’est la démocratie qu’on abîme, qu’on rend détestable, parce qu’on la confond avec son simulacre», écrit-il.

Les motions de censure sont «du bidon»

Alors que deux motions de censure contre le gouvernement ont été déposées samedi 29 février, l’une par la droite (Les Républicains), l’autre par la gauche (PS, LFI, PCF), François Ruffin estime qu’elles ne sont que «du bidon» et participe au «ronron des institutions».

Au-delà de la dissolution de l’Assemblée nationale, le député appelle également à repenser le rôle des parlementaires et à «couper le cordon, la laisse entre l’Élysée et l’Assemblée».

«De la colère et du dégoût, les Français éprouvent cela. De la colère envers un Président des riches, qui se soucie de ses amis financiers […] Du dégoût envers cette “monarchie absolue renouvelable tous les cinq ans”, envers ces institutions qui laissent un homme, un homme seul, décider pour tous et contre tous», écrit-il encore.

Plusieurs personnalités avaient déjà marqué leur désapprobation vis-à-vis du recours à l’article 49.3 pour faire adopter le projet de réforme des retraites. En outre, une centaine de manifestants s’étaient réunis le soir-même de l’annonce devant l’Assemblée pour dénoncer la décision du gouvernement.

Dossier:
Grève générale contre la réforme des retraites en France (170)

Lire aussi:

Un drone filme une foule détruire une colonne entière de voitures de police à Philadelphie – vidéo
La taxe qui avait provoqué le mouvement des Gilets jaunes remise sur la table par un conseiller de Macron
Une nouvelle vidéo montre ce qui se passe juste avant la mort de George Floyd
Tags:
réforme des retraites, Assemblée nationale, dissolution
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook